Machines agricoles : certains marchés montrent des signes de ralentissement | Agoria

Machines agricoles : certains marchés montrent des signes de ralentissement

Image
Publié le 29/07/14 par Nathalie Nicolas
Début 2014, la demande en matériel agricole en Europe est restée assez soutenue malgré que l’ambiance générale soit quelque peu moins positive qu’en 2013. Cependant, selon une enquête prospective du CEMA (association européenne qui représente le secteur des machines agricoles en Europe, www.cema-org.eu ) couvrant 6 des principaux types d’équipements agricoles (à savoir les tracteurs 
Image
, les moissonneuses batteuses, les ensileuses, les presses et les pulvérisateurs), le nombre total de machines vendues en Europe 
Image
devrait diminuer légèrement en 2014.

Alors que la demande en machines agricoles semble rester stable ou en légère baisse dans la plupart des marchés européens (Autriche 
Image
, Belgique 
Image
, Pays-Bas 
Image
, Italie 
Image
, Espagne 
Image
Turquie 
Image
et Royaume-Uni 
Image
 ), on observe une tendance globale à la baisse qui est le résultat de la baisse des ventes sur les deux plus grands marchés Européens, à savoir l'Allemagne et France. En outre, une demande beaucoup plus faible est attendue en Pologne, en Ukraine et en Russie.

 

Focus :

  • France : en 2014, le marché français pourrait chuter de 10% et atteindre 5.4 milliards € . Mais cette contraction fait suite à 2 années exceptionnelles (2013 où le marché français a atteint 6 milliards € et 2012 où le marché français a atteint 5.5 milliards €), battant largement l’année 2008 (référence) où le marché français avait atteint 5.1 milliards €. Cela s’explique également par une chute de 15% du revenu agricole en 2013, principalement due à une récolte stable de céréales combinée à des prix nettement en baisse. Plus de détails dans les 2 rapports annexés : France (AXEMA)_ Economic Report 2014.pdf 
    Image
     et France_Country_Report_CEMA_Board_June 2014.pdf 
  • Allemagne : en 2014, une baisse modérée de 5% sur le marché allemand est attendue - un développement qui aboutirait à un chiffre d’affaires de 5,4 milliards € en 2014. Plus de détails dans les 2 rapports annexés : Germany (VDMA) Economic Report 2014.pdf  et Germany_Country_Report_CEMA_Board_June 2014.pdf  

 

Ces tendances pour 2014 sont confirmées par les dernières éditions du Baromètre des Affaires de CEMA . Depuis le mois de mai, l’indicateur chute en dessous de la ligne de référence (voir graphique ci-dessous).


Le Baromètre des Affaires du CEMA est une enquête mensuelle qui est envoyée à l’industrie européenne des machines agricoles. Elle couvre la majorité des produits et fournit un aperçu régulier de l’évolution globale du « sentiment » des affaires et de l’évolution du chiffre d’affaires pour les 6 prochains mois.

 Agoria est membre du CEMA (www.cema-agri.org), association européenne qui représente le secteur des machines agricoles en Europe. Ses 4 500 constructeurs affichent un volume de production totale de 26 milliards d'euros et emploient quelque 135 000 personnes directement, plus 125 000 chez les distributeurs et prestataires de services.

Cet article était-il utile ?