Agoria Wallonie agit pour renforcer la connectivité du territoire wallon | Agoria

Agoria Wallonie agit pour renforcer la connectivité du territoire wallon

Image
Publié le 06/04/21
Second article de notre série consacrée aux grands dossiers sur lesquels la cellule politique Wallonie d’Agoria a travaillé ces six derniers mois : « la connectivité du territoire wallon ». Nos experts dans ce domaine : Ilse Hasaert et Geoffrey Joris. Un des enjeux de la transition digitale est assurément la connectivité du territoire. Mais Kézako ?

Par  ce concept de « connectivité » on vise toutes les actions et stratégies qui consistent à mettre à la disposition des citoyens et des entreprises un accès à internet et à la téléphonie via l’équipement du territoire en réseaux fixes et mobiles. Avec l’ambition d’offrir, lorsque cela est possible, les technologies dites « très haut débit » les plus performantes, telles que la fibre optique pour les réseaux fixes, la 4G et bientôt la 5G pour ce qui est des réseaux mobiles.

Mais pour y arriver cela implique de développer des stratégies complexes d’intervention afin d’assurer un équipement du territoire performant. La cellule politique Wallonie, s’inscrit ici dans la stratégie à « triple hélice » menée par le  département Télécom d’Agoria, à savoir :

  1. Le développement d’un environnement favorable à l’investissement
  2. Le développement d’un cadre régulatoire optimal
  3. L’augmentation de la maturité technologie

Dans le premier axe, l’objectif est de construire un environnement fiscal et régulatoire facilitant le déploiement des meilleures technologies sur le territoire. Pour ce faire, Agoria Wallonie a accompagné le département Télécom d’Agoria dans la négociation d’un accord cadre dénommé « Tax on Pylones » (ToP) contracté entre les opérateurs télécom et le Gouvernement wallon. Concrètement, grâce à cet accord Agoria a ainsi permis aux opérateurs mobiles d’obtenir les engagement suivants: 

  • Le maintien de la suppression des taxes régionales et la recommandation auprès des provinces et des communes de ne pas lever de taxe sur les mâts, pylônes et antennes ;
  • De leur côté, les opérateurs s’engagent à augmenter leurs investissements à hauteur de 11 millions d’euros au profit de l’amélioration de la couverture mobile de la Wallonie (zone blanches et grises) ;
  • Un soutien à la transformation numérique des pouvoirs locaux (communes, provinces et CPAS). Ce soutien aux pouvoirs locaux sera spécifiquement dédié au financement d’appels à projets dédicacés à cette transformation. Concrètement cela se traduit par 5 millions venant des opérateurs, 5 millions du Gouvernement wallon et 10 millions de l’Union européenne via le plan de relance. Bref … 20 millions pour soutenir la transition digitale des pouvoirs locaux. Une belle manière de soutenir l’e-Gov au profit des citoyens !

Au niveau du deuxième axe, Agoria Wallonie soutient le département Télécom d’Agoria dans ses efforts visant à construire et à promouvoir un cadre réglementaire optimal afin de garantir le meilleure fonctionnement des technologies « télécom ». Cet axe recouvre un grand nombre d’actions (des règles d’urbanisme à la gestion environnementale en passant par la transposition de directives et recommandations européennes) mais singulièrement depuis 2020 à faciliter le déploiement de la 5G en Wallonie. Pour ce faire, Agoria Wallonie avec le département Télécom multiplie ses efforts visant à accompagner le Gouvernement et à être une force de proposition afin de faire de la 5G une réalité en Wallonie : identification d’un roadmap de déploiement, propositions concrètes d’adaptation des normes d’émission, identification de « Proof of Concept » ou encore identification des liens entre les différents niveaux de pouvoir dont le niveau européen. Agoria participe à faire du « sens » et à faciliter le déploiement de la 5G, le tout au profit du développement économique et de l’amélioration de la qualité de la vie des citoyens ; mais également en synergie avec les autres grands projets de digitalisation portés par Agoria comme Be The Change, Digital Skills ou encore la promotion de l’Industrie 4.0.  (Lire aussi la carte blanche récemment publiée dans L'Echo : Plaidoyer pour une Wallonie connectée).

Enfin, avec un troisième axe d’intervention, Agoria Wallonie apporte son expertise au département Télécom dans ses actions visant à augmenter la maturité technologie des décideurs publics, des citoyens et des entreprises en proposant des sessions de démystification technologique. Qu’est-ce que la 5G ? Comment construit-on un réseau de télécommunication ? Quel est l’apport des télécoms dans les pratiques industrielles ? Qu’est-ce que la 5G peut apporter à mon entreprise ? Faut-il faire le choix entre la fibre, le mobile ou les small cells ?  Autant de questions qui méritent de prendre du temps afin de construire sur le long terme une meilleure compréhension des technologies et permettre de poser des choix judicieux. C’est à ça aussi qu’Agoria Wallonie consacre du temps et de l’énergie afin d’offrir des espaces de réflexion et d’apprentissage aux membres et partenaires d’Agoria.

Pour mener toutes ces actions, Agoria Wallonie ne peut évidemment pas fonctionner seule. Opérateurs « fixe et mobile », cabinets ministériels, agence du numérique, A6K, centres d’étude des partis, parlementaires, SPW, journalistes … sont tous des partenaires avec lesquels Agoria Wallonie travaille afin de pouvoir œuvrer à la digitalisation de la Wallonie.

Lisez ici la carte blanche d'Agoria et de l'UWE : 'Plaidoyer pour une Wallonie connectée et en phase avec le monde' , et signée par plus d'une centaine de patrons.

 

Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser