Quantification de l’efficacité énergétique des pompes à eau : nouvelle initiative de normalisation | Agoria

Quantification de l’efficacité énergétique des pompes à eau : nouvelle initiative de normalisation

Publié le 20/06/14 par Dirk De Moor

Le CEN/TC 197 2 propose de lancer une nouvelle initiative de normalisation concernant la quantification de l’efficacité énergétique des pompes à eau : description générale de la méthodologie et pompes simples.

Champ d’application

« Quantification de l’efficacité énergétique des pompes à eau – Partie 1 : description générale de la méthodologie » concerne les unités de pompage constituées de :

  • une ou plusieurs pompe(s) à eau rotodynamique(s), y compris lorsqu’elles sont intégrées dans d’autres produits ;
  • la/toute pompe entraînée par un système à moteur constitué d’un moteur électrique et
    • soit d'un boîtier permettant uniquement de commander la pompe à une fréquence constante du stator du moteur et donc à une vitesse de rotation (presque) constante,
    • soit d'un CDM (Complete Drive Module) permettant de commander la pompe à une vitesse de rotation variable en fonction du débit et/ou de la pression de refoulement ou différentielle souhaités.

Note 1 : un système à moteur constitué d’un moteur électrique et d’un CDM est aussi appelé PDS (Power Drive System).

Note 2 : un CDM est également souvent appelé VSD (Variable Speed Drive).

Les unités de pompage telles que définies ci-dessus sont considérées comme des produits globaux en ce qui concerne leur efficacité énergétique.

Les unités de pompage constituées d’une seule pompe couplée à un système à moteur sont appelées pompes simples dans le cadre de cette norme.

Les unités de pompage constituées d’au moins deux pompes couplées à leurs propres systèmes à moteur, qui peuvent être commandés indépendamment l’un de l’autre, sont appelées

Le reste est réservé aux membres Agoria