Normes de soutien au "Green Deal" : mobilité durable et intelligente | Agoria

Normes de soutien au "Green Deal" : mobilité durable et intelligente

Image
Publié le 09/04/21 par Dirk De Moor
À travers le Green Deal, la Commission européenne a défini une série d'objectifs ambitieux pour assurer la transition vers une économie entièrement verte et ainsi atteindre l'objectif climatique mondial de zéro émission d'ici 2050. Pour atteindre ces objectifs, tous les acteurs concernés devront repenser leur manière de produire et de consommer, le fonctionnement de leurs infrastructures, l'utilisation des ressources et le fonctionnement des systèmes de transport. Dans le premier article de cette série, l'accent est mis sur la mobilité durable et intelligente.

Les normes européennes contribuent activement à la mobilité durable et intelligente à travers trois voies distinctes :

  • la normalisation des STI (systèmes de transport intelligents) et des systèmes de routes électriques ;
  • la normalisation liée au déploiement de véhicules et d'infrastructures utilisant des carburants alternatifs ;
  • l'intramodalité et le basculement vers les transports publics par le biais de la normalisation dans le secteur ferroviaire.

La normalisation européenne a relevé avec succès le défi de l'interopérabilité des systèmes de télépéage routier et des systèmes coopératifs de transport intelligent dans le domaine des technologies de l'information et de la communication. Le travail de normalisation va maintenant se heurter à de nouveaux défis à mesure que les véhicules autonomes sont déployés et que le problème de la cybersécurité prend de l’ampleur.

La nécessité d'améliorer la durabilité des transports exige une transition vers des véhicules alimentés par des carburants alternatifs allant au-delà du modèle de combustion traditionnel. En ce sens, le CEN et le CENELEC ont publié des normes importantes dans le cadre de la directive 2014/94/UE (CEN/TC 268 « Récipients cryogéniques et applications spécifiques des technologies de l'hydrogène », CEN/TC 326 « Remplissage et utilisation de véhicules au gaz naturel », TC 286 « Équipements pour gaz de pétrole liquéfié et leurs accessoires », CEN/TC 301 « Véhicules routiers » et CENELEC/TC 69X « Systèmes électriques pour véhicules routiers électriques »). En ce qui concerne le gaz naturel liquéfié (GNL) et le gaz naturel comprimé (GNC), la plupart des normes identifiées relatives aux connecteurs et aux stations de ravitaillement ont été adoptées en tant que normes EN. Néanmoins, il existe encore d'importants besoins et d'importantes opportunités de normalisation dans ce domaine, notamment l'intégration du biométhane dans le GNC et le GNL, le transport du GNL (bio) et le transport du GNL dans des conteneurs-citernes par voie ferroviaire.

Dans le domaine des véhicules électriques, une série de normes complémentaires relatives à la recharge intelligente, à l’information des clients, aux informations « en temps réel » sur les bornes de recharge et aux services énergétiques interopérables constituent les prochains jalons du parcours de normalisation. En outre, des critères et des normes en matière de durabilité sont nécessaires pour la conception des batteries (de véhicules électriques) afin de leur accorder une seconde vie en les réutilisant pour le stockage d'énergie.

Les normes jouent un rôle crucial pour la transition future vers le transport ferroviaire et pour assurer une plus grande intramodalité. Parmi les nouveaux thèmes devant encore être abordés, citons les liaisons avec d'autres secteurs du transport, la cybersécurité, le fonctionnement autonome et l'optimisation des interfaces entre les sous-systèmes du réseau ferroviaire. De même, l'utilisation de la simulation au lieu des tests physiques pour toutes sortes d'exigences doit être soutenue par une normalisation appropriée afin de renforcer le secteur.

Cet article est inspiré du position paper du CEN-CENELEC intitulé « Standards in support of the European Green Deal Commitments ». Plus d'infos sur le site web du CEN/CENELEC.

Cet article était-il utile ?