L’écoconception et l’étiquetage bientôt aussi pour les fenêtres et châssis | Agoria

L’écoconception et l’étiquetage bientôt aussi pour les fenêtres et châssis

Publié le 05/09/13 par Marc Cumps
En vertu de la directive relative à l’écoconception et à l’étiquetage, des exigences peuvent être imposées concernant la consommation énergétique de certains produits et l’indication de cette consommation peut être rendue obligatoire au moyen d’un étiquetage approprié. Sur la base du Programme de travail Écoconception 2012-2014, les possibilités d’imposer de telles exigences aux fenêtres et produits apparentés sont actuellement à l’examen.

Concrètement, la Commission européenne a récemment lancé une étude préparatoire afin d’examiner les possibilités et de proposer des mesures d’exécution ("implementing measures") relatives à la consommation d’énergie indirecte de ces produits. L’étude sera réalisée par un consortium de consultants : Van Holsteijn en Kemna, ift Rosenheim et VITO.

S’agissant des fenêtres, le verre n’est pas le seul visé. D’autres éléments (le châssis, par exemple) qui influencent la consommation d’énergie peuvent également tomber sous le champ d’application du règlement. L’étude préparatoire devra déterminer quels éléments au juste sont concernés. Cette étude prendra environ deux ans. Les résultats feront ensuite l’objet de discussions parmi les États membres et les parties concernées. Ce n’est qu’ensuite qu’un règlement définitif verra le jour.

Vous pouvez suivre l’évolution de l’étude préparatoire sur le site www.ecodesign-windows.eu, où vous avez aussi la possibilité de vous inscrire pour être informé des activités en la matière.

Pour que les propres activités d’Agoria correspondent aux souhaits de votre entreprise, nous aimerions savoir si la législation relative à l’écoconception des fenêtres et produits apparentés vous intéresse. Si c’est le cas, veuillez le signaler à Tim Hamers (voir

Le reste est réservé aux membres Agoria