Recommandation de la Commission Vie privée pour prévenir les fuites de données | Agoria

Recommandation de la Commission Vie privée pour prévenir les fuites de données

Publié le 08/05/13 par Ilse Haesaert
L’article 16 de la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée oblige le responsable du traitement des données personnelles, au sein d’une entreprise, à prendre les mesures techniques et organisationnelles requises pour garantir la sécurité des données à caractère personnel traitées.

Dans sa recommandation n° 01/2013 du 21 janvier 2013, la Commission de la protection de la vie privée détaille les mesures de sécurité qu’elle préconise afin de prévenir les fuites de données – généralement dues à une infraction à la sécurisation des données personnelles. Étant donné que les entreprises, rien que par le fait qu’elles occupent des travailleurs, traitent des données à caractère personnel, il est important qu’elles suivent les directives de la Commission Vie privée au sein de leur organisation.

Dans cette recommandation, la Commission de la protection de la vie privée indique essentiellement qu’il faut prévoir une structure informatique solide, des moyens de contrôle suffisamment intégrés (le principe des quatre yeux) et un système qui détecte et rectifie les erreurs à temps.

Cette recommandation contient également des consignes pour la gestion des incidents portant atteinte à la sécurité des informations à caractère personnel. Dans les 48 heures suivant la constatation d’une fuite de données, les entreprises doivent en avertir la Commission Vie privée et lancer une campagne d’information au public (dans la presse, par Internet…).

Bien que la Commission Vie privée ne puisse actuellement pas encore imposer de sanctions, elle est bien résolue à veiller davantage à ce que

Le reste est réservé aux membres Agoria