Intelligence artificielle : Didier Reynders trace pour Agoria les contours du futur cadre législatif européen | Agoria

Intelligence artificielle : Didier Reynders trace pour Agoria les contours du futur cadre législatif européen

Publié le 09/03/21
À l’occasion du lancement du cours en ligne d’Agoria sur l’impact sociétal de l’intelligence artificielle, Didier Reynders, Commissaire européen à la Justice a évoqué le futur cadre législatif européen en matière d’intelligence artificielle (aspects éthiques et responsabilité civile).

Dans son allocution, le Commissaire a évoqué les aspects de valeurs européennes, les question éthiques, l’importance de la transparence ou encore la nécessaire confiance des utilisateurs. L’UE possède déjà des outils qui protègent les droits fondamentaux et qui peuvent être appliqués au systèmes d’intelligence artificielle tels que le gdpr, les règles de non-discrimination et d’égalité ou encore les règles relatives à la protection des consommateurs.

Découvrez le cours en ligne d'Agoria Sustainable AI in Business, avec entre autres (dans le chapitre légal) un témoignage de Nathalie Smuha sur le cadre législatif actuel.

Le futur cadre réglementaire sur l’IA se concentrera sur les applications à risque élevé (toutes les applications ne devant pas être réglementées) en définissant des obligations relatives à la possibilité de contrôler quelles données sont utilisées et d’assurer une surveillance humaine. Des experts travaillent actuellement sur les exigences en matière de documentation, de tests et de responsabilité ainsi que sur des normes techniques, des standards et des certificats qui pourraient faciliter la conformité aux exigences légales.

En parallèle, la Commission travaille sur la définition des règles relatives à la responsabilité et l’objectif ici est d’éviter une fragmentation et d’assurer une sécurité juridique.

Vous pouvez visionner l’intervention de Didier Reynders ici.

Cliquez ci-dessous pour (re)voir l'événement de lancement de " Sustainable AI in Business ". 

Cet article était-il utile ?