Agoria demande d'amender la nouvelle directive sur le rayonnement optique | Agoria

Agoria demande d'amender la nouvelle directive sur le rayonnement optique

Publié le 13/07/05 par Peter Ansoms
Ce mardi 12 juillet, la Commission des Affaires sociales du Parlement européen examinera la proposition relative au volet 'rayonnement optique' de la directive "Agents physiques". L'objectif de cette directive est d'améliorer la protection des travailleurs contre le rayonnement optique provenant de machines, d'appareils, de luminaires et même de la lumière solaire.

Agoria s'inquiète au sujet de cette nouvelle directive parce qu'elle oblige les entreprises à procéder à une évaluation approfondie et complexe de tous les risques de rayonnement auxquels leurs travailleurs sont exposés. Selon la fédération, cette obligation engendre de nouvelles formalités administratives pour les entreprises et n'ajoute rien aux garanties de sécurité offertes par la législation sur les produits déjà en vigueur.

Imposer aux entreprises des rapports obligatoires inutiles et coûteux en temps n'améliorera pas la sécurité sur le lieu de travail et la protection de la santé des travailleurs, estime Agoria. Elle demande dès lors aux parlementaires européens siégeant au sein de la Commission des Affaires sociales d'amender la directive de sorte qu'elle soit applicable dans les entreprises et qu'elle contribue réellement et efficacement à la protection des travailleurs.

Communiqué de presse "Agoria préoccupée par la nouvelle directive sur le rayonnement optique"

Le reste est réservé aux membres Agoria