OPC UA : nouvelle norme de communication en automatisation industrielle | Agoria

OPC UA : nouvelle norme de communication en automatisation industrielle

Publié le 06/12/11
Le 16 novembre était organisé à Anvers le premier "OPC Day Benelux". Plus de cent participants provenant de divers pays européens s’étaient inscrits pour assister aux témoignages des intervenants de divers domaines. Parmi eux, des personnalités du monde académique, des clients finals et des fournisseurs.

La présentation de la nouvelle version d’OPC, à savoir l’OPC Unified Architecture (OPC UA), fut l’un des moments forts de la journée. Un petit mot d’explication…

Pourquoi OPC UA ?

Dans les environnements industriels, la mise en relation de la visualisation, des MES, du "conditioning monitoring" et de la collecte de données sur les produits par le biais de l’OPC (OLE pour le contrôle des processus) constituent une norme usuelle.

Cette technologie vieille de quinze ans présente toutefois des inconvénients de taille, dus à son lien avec l’architecture DCOM de Microsoft. Ainsi l’OPC ne peut-il pas fonctionner sans un système d’exploitation Windows.

L’OPC UA résout ce problème. Cette technologie neuve dispose d’une base indépendante de toute plateforme et technologie et utilise en outre des concepts de métadonnées (modélisation de l’information, notamment). L’OPC UA est le résultat d’un développement récent, dont il n’existait jusqu’ici qu’un nombre très réduit d’applications ou de développements sur le marché. Ce n’est plus le cas aujourd’hui : l’OPC UA est déjà supporté par de nombreux produits (et le sera sans aucun doute encore par plus de produits en développement). Tant les acteurs importants (Siemens, Beckhoff, etc.) que les PME semblent accueillir la technologie avec enthousiasme. Vous en découvrirez un

Le reste est réservé aux membres Agoria

Sujets qui pourraient vous intéresser