La "lead user innovation" comme composante de votre processus d’innovation (1/3) | Agoria

La "lead user innovation" comme composante de votre processus d’innovation (1/3)

Publié le 12/10/13
Image
L’innovation n’est pas le résultat d’un processus ayant fait l’objet d’une planification structurée. Souvent, elle est le fruit du hasard et d’un concours de circonstances.

En tant qu’entreprise, vous devez chaque fois refaire le calcul : combien vais-je dépenser pour d’anciens systèmes et technologies et combien vais-je consacrer à de nouveaux ? Comment maintenir un juste équilibre entre bénéfice à court terme et croissance à long terme ? 

Image

Essor de nouveaux modèles d’innovation

Les possibilités d’innover avec succès peuvent toutefois être considérablement renforcées grâce à l’innovation ouverte.

L’innovation ouverte consiste à résoudre activement un problème en ne se limitant pas, lors du processus d’innovation, à son expérience et à ses découvertes propres, ni à son entreprise. Cela implique donc de ne pas inclure uniquement dans le processus les compétences internes de ses propres chercheurs et développeurs.

Il faut également noter que l’influence des clients ou utilisateurs (finaux) sur le développement de produits et processus se renforcera à l’avenir. En effet, l’utilisateur est devenu une source impartiale d’innovation. Ce phénomène, Eric von Hippel le qualifie de "democratized innovation" dans son ouvrage du même titre. 

Les entreprises qui n’adoptent pas l’innovation ouverte font face à deux défis :

  • Transmettre correctement l’information à l’entreprise nécessite de procéder à de nombreuses approximations successives entre l’entreprise et l’utilisateur.
  • Pour résoudre les problèmes, l’on recourt la plupart du temps à des informations qui nous sont familières et donc aisément assimilables. On croit que seules ces sources connues sont significatives dans la recherche d’une solution.

Par conséquent, ces entreprises se limitent à une sphère étroite s’écartant très peu des connaissances existantes. 

Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à faire appel au client comme source d’inspiration. On parle alors de "customer co-creation". Il s’agit d’un processus actif, créatif et social basé sur une collaboration ouverte entre l’entreprise et l’utilisateur et initié par l’entreprise même, dans le but d’accroître la création de valeur pour l’utilisateur et l’entreprise.

En outre, l’utilisateur se met aussi de plus en plus souvent à innover. Il a même été démontré de façon empirique que les nouvelles innovations les plus fonctionnelles sont aujourd’hui des "lead user innovations". Ce concept a été décrit pour la première fois par Eric von Hippel en 1986. L’utilisateur innove et cette constatation s’applique tant au marché des entreprises qu’à celui de la consommation. Prenez le skateboard, ce sont les enfants qui l’ont développé et c’est l’entreprise, Mattel, qui a repris le concept plus tard. Les médecins se sont rapidement mis à adapter la X-Box Kinect de Microsoft pour l’appliquer à des patients dans le cadre de programmes de revalidation ou pour lutter contre la douleur chronique. L’histoire du VTT démontre que ce vélo a d’abord été développé par quelques utilisateurs avant de devenir un produit de masse.

Cette évolution s’explique par le fait qu’innover devient de plus en plus aisé pour l’utilisateur. Prenons par exemple le cas de la plateforme de crowdsourcing Quirky : tout le monde peut lancer une idée, la possibilité est alors offerte de développer l’idée et les lecteurs de la plateforme décident quelle idée sera mise sur le marché et de quelle manière. Dans le Quirky Shop, vous pouvez consulter un aperçu des produits qui ont vu le jour grâce cette plateforme

Cet article est le premier d’une série de trois, réalisée grâce à l’Agentschap Ondernemen. Consultez régulièrement Agoria Online au cours des prochains jours, car nous vous expliquerons dans notre prochain article comment, en tant qu’entreprise, identifier vos "lead users" et prendre contact avec eux. Enfin, dans le troisième article, nous approfondirons quelques défis spécifiques pour les entreprises souhaitant mettre en œuvre l’innovation ouverte.

Cette série en trois volets s’inspire d’un événement organisé par Agoria, "Quelles sont les opportunités à saisir dans la région de Genk ?" (14 mai 2013), avec une intervention du Prof. Dr Frank T. Piller sur la co-création : "Co-creation, it is more than you think".

Image

KATALICT est un projet de soutien aux entreprises qui utilisent un logiciel dans leur produit final et ont besoin d’aide dans les domaines de l’ingénierie, de l’innovation logicielle ou du "go-to-market". KATALICT est le fruit d’une collaboration entre Agoria et Sirris avec le soutien de l'Agentschap Ondernemen, dans le cadre de la Nouvelle politique industrielle de la Région flamande.
Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser