Webcast : Intelligence artificielle et bien-être | Agoria

Webcast : Intelligence artificielle et bien-être

Publié le 11/12/20 par Herman Looghe
Exosquelettes, réalité virtuelle, intelligence artificielle,... comment les nouvelles technologies peuvent-elles améliorer la sécurité sur les chantiers de construction et comment pouvez-vous, en tant que client ou entrepreneur, les utiliser dans votre entreprise ? Regardez le webcast et les présentations de notre webinaire "Intelligence artificielle et bien-être" le 26 novembre.

L'orateur principal, le professeur Kevin De Pauw (VUB), à montré à travers d'une série d'exemples très appréciés comment les exosquelettes industriels et les récents développements dans le domaine des robots industriels contribuent à la vision "improving quality of life and working conditions” à laquelle chacun aspire.

Un certain nombre de ces développements ont lieu en collaboration avec les principales entreprises membres d'Agoria : Audi Brussels, Picanol, Daikin, Volvo, Profel,… L'intelligence artificielle (IA) et les logiciels jouent évidemment un rôle essentiel dans le contrôle de ces outils. Souvent, ils trouvent également leur origine dans le domaine des prothèses médicales.

Arcadis a partagé un certain nombre d'exemples inspirants d'applications dans lesquelles l'expertise technique combinée à l'IA conduit à de nouvelles possibilités dans le domaine du bien-être : la reconnaissance du port ou non d'un équipement de protection individuelle correct, la détection des piétons dans les zones industrielles, la reconnaissance des routes artificielles, ... Ces développements ont été réalisés en collaboration avec Trendskout, une autre entreprise membre d'Agoria. 

L'IA fait également de plus en plus son apparition dans le domaine des ressources humaines : par exemple pour l'analyse de la voix et des émotions des employés. Une intelligence émotionnelle plus élevée entraîne un meilleur leadership, une plus grande motivation des équipes et une meilleure coopération. Maryse Colson, de l'entreprise Euronova, membre d'Agoria, a illustré ce thème par une série d'exemples concrets.

Par la suite, Nicolas Deruytter de ML6 a évoqué un certain nombre de cas de  lecture de documents à l'aide de l'IA. Il s'agissait de documents dans lesquels les risques liés à une nouvelle législation peuvent être détectés plus rapidement grâce à la technologie.

Kris De Meester de la FEB a poursuivi avec une présentation sur la façon dont la numérisation et l'IA peuvent soutenir le bien-être :  l'impact sur les emplois, l'évolution des tâches et l'impact de la flexibilité et de l'engagement. La question centrale est la suivante : "Comment créer une organisation numérisée dans laquelle les gens sont capables et désireux de faire de leur mieux ?" Ce que Kris De Meester appelle le "digi safety culture" et "tech driven safety" sont étroitement liés à cette question. Trop souvent, l'IA et la numérisation sont perçues comme une menace, alors qu'en fait ce sont des opportunités et des leviers pour augmenter l'efficacité, la productivité des entreprises et le bien-être des employés. Les gouvernements doivent être convaincus de participer à une histoire positive, étayée et soutenue par un levier technologique.

Le webinaire a été conclu par Geert De Prez (Agoria): "L'intelligence artificielle conduit à des solutions sur le lieu de travail. Cela nécessite des tests qui permettent aux entreprises d'utiliser les nouvelles technologies. La Commission européenne parle de "legal sandboxes", permettant l'expérimentation en dehors du cadre juridique".

Cette cérémonie a été suivie de la traditionnelle remise du prix du "Conseiller en prévention de l'année". Cette année, le prix a été décerné à Koen Bordeaud'huy (40 ans), responsable SHEQ chez Samoco à Zwijndrecht.

Téléchargez les présentations ici :

Regardez le webcast ici.

Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser