La Belgique reste le pays de l'automobile mais... | Agoria

La Belgique reste le pays de l'automobile mais...

Publié le 27/01/05 par Peter Ansoms
Avec un peu moins de 900 000 voitures sorties des chaînes de montage des quatre constructeurs l'an dernier, la Belgique reste le pays de l'automobile par excellence. Pour l'industrie automobile dans notre pays (à l'exception de Volvo Cars), 2004 ne fut pas vraiment une bonne année.

Quelques grands acteurs du marché ont annoncé de profondes restructurations qui ne sont pas restées sans conséquences pour la Belgique. Dans trois des quatre usines automobiles, le nombre de postes de travail a dû être réduit. Néanmoins, les 'big four' belges représentent toujours 20 000 emplois et l'ensemble de la production d'automobiles et de pièces pas moins de 100 000.

L'année 2005 s'annonce également difficile car la guerre des prix, la pression continuelle de la concurrence, les investissements en Europe centrale et orientale ne sont pas sans conséquences pour l'infrastructure existante en Europe occidentale et en Belgique. La Belgique, pays de l'automobile, devra prouver qu'elle veut et peut également prendre des mesures visant à renforcer la position concurrentielle de l'industrie automobile", déclare Pieter Donck, directeur d'Agoria Automobile.

Comme chaque année, Agoria Automobile vient de diffuser un communiqué de presse qui fait le bilan de l'année 2004 pour l'ensemble du secteur et les quatre grands constructeurs et examine les perspectives pour l'année en cours.

Communique de presse 'La Belgique, pays de l'automobile: les années difficiles se suivent'.

Le reste est réservé aux membres Agoria

Sujets qui pourraient vous intéresser