Stagnation généralisée dans l’économie belge | Agoria

Stagnation généralisée dans l’économie belge

Publié le 20/02/13 par Patrick Slaets

Le Bureau fédéral du Plan vient de communiquer ses perspectives économiques pour 2013. Cette année, l’économie belge devrait connaître une croissance d’à peine 0,2 %. Étant donné le recul de 0,2 % en 2012, nous pouvons parler d’une période de 8 trimestres sans croissance économique. En 2013, le repli des investissements (- 1,3 %) sera compensé de justesse par une légère croissance de la consommation privée et des dépenses publiques.

Qu’en est-il des ménages ?

Le revenu réellement disponible des ménages augmenterait en 2013 d’à peine 0,6 %. Cette augmentation va servir à deux choses : épargner un peu plus et consommer un peu plus. Le taux d’épargne passe de 15,0 à 15,2 % du revenu disponible, tandis que la consommation des ménages devrait progresser de 0,3 %.

La confiance des consommateurs reste faible en raison d’une légère hausse du taux de chômage (de 7,4 % à 7,6 %) et de l’incertitude entourant la pression fiscale. Le consommateur adopte donc la prudence dans son comportement d’achat. La construction de logements devrait par exemple enregistrer un recul de 1,6 % en 2013.

Qu’en est-il des entreprises ?

Les exportations belges ne devraient guère progresser (+ 0,5 %) en 2013, tout comme en 2012, ce qui n’est évidemment pas bon pour l’activité de nos entreprises. Selon le Bureau du Plan, cela va éroder leur rentabilité et entraîner une baisse du taux d’utilisation de la capacité de production. Par conséquent, les investissements des entreprises vont baisser de 0,4 %

Le reste est réservé aux membres Agoria

Sujets qui pourraient vous intéresser