Perspectives économiques et tendances dans la production de machines-outils | Agoria

Perspectives économiques et tendances dans la production de machines-outils

Image
Publié le 02/09/19 par Nathalie Nicolas
Lors de son assemblée générale fin juin, CECIMO a annoncé un chiffre d'affaires pour 2018 de 27,5 milliards d'euros, en hausse de 9% par rapport à 2017. Ceci représente pour les producteurs européens une part de marché de 35% dans la production mondiale de machines-outils en 2018. Mais le ralentissement du commerce mondial et l'affaiblissement du climat des affaires constituent de sérieux risques à la baisse pour les fabricants européens de machines-outils.

La croissance industrielle s'est ralentie en 2018 sous l'effet de la stagnation du commerce mondial, des incertitudes géopolitiques et de l'affaiblissement du climat des affaires. Nous prévoyons un ralentissement de l'activité industrielle en 2019 et une certaine reprise en 2020. Cette année, le marché européen de la machine-outil devrait croître plus lentement qu'aux États-Unis et en Asie.

Production record

Les dernières estimations de CECIMO pour 2018 suggèrent une nouvelle production record de machines-outils s'élevant à 27,5 milliards d'euros, soit 9% de plus que l'année précédente. La production mondiale, quant à elle, a augmenté à un taux stable de 1% et atteint un volume de 79,7 milliards d'euros en 2018. La Chine, le Brésil, la Turquie et le Canada ont affiché des taux de croissance négatifs à deux chiffres, ce qui a ralenti la croissance de la production.

Nos clients en Europe ont enregistré un taux de croissance de production de 1,8% en 2018 et prévoient une croissance stable cette année. La production mondiale des industries " acheteuses " de machines-outils a affiché une croissance d'environ 5 % en 2018 et devrait ralentir à 2,3 % en 2019.

Exportation et consommation

Le commerce européen et mondial des machines-outils s'est ralenti. Bien que les principales mesures fiscales américaines à l'importation visent la Chine, le secteur automobile européen est menacé. L'activité industrielle des autres secteurs consommateurs ralentit également. L'année dernière, les fabricants de CECIMO ont exporté pour 21,7 milliards d'euros de machines-outils. Nous avons enregistré une croissance des exportations de 8,4 %, soit un taux inférieur à celui de 2017 (9,5 %).

Les principales destinations à l'exportation (hors CECIMO) étaient la Chine (25,7%), les Etats-Unis (18,3%), la Pologne (8,1%), le Mexique (4,7%) et la Russie (4,6%). En 2018, le commerce mondial de la machine-outil représentait 44.1 milliards et a affiché un taux de croissance plus lent de 6.9%, après 9.5% en 2017.

Sur la base de chiffres internes, la consommation de machines-outils de CECIMO en 2018 est estimée à 18 milliards d'euros, soit 11,8% de plus qu'en 2017. Cette année, Oxford Economics suggère un taux de croissance stable de 1% et une reprise de 4,2% en 2020. La consommation mondiale de machines-outils a augmenté de 4% en 2018. Cette année, nous prévoyons une croissance de 2,3 % et une accélération de 3,5 % en 2020.

Menaces

La décélération du commerce mondial, les risques géopolitiques et les perturbations au niveau de la chaîne d'approvisionnement pèsent lourdement sur les fabricants européens de machines-outils. "Un commerce mondial fort est absolument nécessaire pour soutenir l'activité industrielle en Europe et dans le monde entier. C'est pourquoi nous devons faire de notre mieux pour établir des relations commerciales solides avec les États-Unis. Un accord commercial bilatéral sur les biens industriels serait donc un bon point de départ " déclarait M. Marcus Burton, président de la commission économique du CECIMO lors de son assemblée générale le 21 juin dernier.

Ces tendances se confirment pour le premier trimestre 2019. Via ce lien,  

Image
vous trouverez l'indice des commandes et les données commerciales de CECIMO pour le premier trimestre 2019. En outre, le CECIMO y a inclus des données sur les indicateurs macro-économiques les plus pertinents pour le secteur de la machine-outil avec des prévisions et projections de plusieurs organisations internationales (OCDE, BCE, Commission européenne), comme indication des tendances futures.

Sur le plan politique, l'assemblée générale du CECIMO a débattu de l'intelligence artificielle et des compétences nécessaires aux entreprises du secteur des machines-outils. L'inadéquation des compétences est un phénomène complexe, multidimensionnel et dynamique. La table ronde s'est concentrée sur les défis que doivent relever les fabricants de machines-outils pour acquérir les compétences nécessaires et renforcer la confiance et les capacités internes dans le domaine de l'intelligence artificielle.

Cecimo est l'association européenne représentant les intérêts de l'industrie de la machine-outil au niveau international et européen. Agoria est membre du Cecimo.

 

Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser