Plein cap sur la 3D | Agoria
Image
Publié le 02/12/16 par Paul Peeters

Trente professionnels industriels se sont donné rendez-vous le 15 novembre à l’usine du futur Provan (Genk) pour l’événement technologique du secteur Véhicules industriels et agricoles d’Agoria, dédié à l’utilisation de la 3D dans toute la chaîne de valeur.

Ce qui suit s’applique-t-il à vous ?

  • Mes collaborateurs de l’ingénierie, de la production et des ventes ont besoin de communiquer de manière beaucoup plus intensive pour faire face à la complexité croissante et pouvoir développer et produire des produits à haute valeur ajoutée.
  • Toutefois, j’utilise toujours beaucoup de dessins techniques en 2D, dont les conventions remontent à 50 ans…
  • Dans l’intervalle, je suis passé au développement de produits en 3D dans mon département d’ingénierie, mais je ne sais pas très bien comment utiliser la 3D avec mes fournisseurs, mes clients et mon personnel de production.

Si vous vous retrouvez dans 2 ou 3 de ces situations, vous devriez continuer à lire cet article car un certain nombre de cas inspirants ont été présentés durant la session.

Trente professionnels industriels se sont donné rendez-vous le 15 novembre à l’usine du futur Provan


conTeyor

conTeyor, un concepteur et producteur belge de solutions d’emballage textile réutilisables personnalisées, met en moyenne 800 projets différents en production chaque année.

Ses principaux défis consistaient à réduire drastiquement le nombre d’heures de conception par projet et à accroître sensiblement l’efficacité de son équipe de vente.

Voici le principe clé appliqué : « Toutes les parties (développeurs, vendeurs, opérateurs, clients, fournisseurs…) doivent bénéficier de toutes les données 3D dont nous disposons ».

L’entreprise a dès lors développé une stratégie de numérisation claire pour le développement et la production de ses produits, en relation (numérique) étroite avec le client et un large groupe de ses fournisseurs.

Aujourd’hui, les ventes peuvent accéder à distance et en temps réel aux systèmes du département d’ingénierie pour consulter les opérations en cours. De plus, les collaborateurs des ventes peuvent configurer depuis les locaux des clients, les dessins étant directement sauvegardés dans le système PLM à leur bureau.

Pour ce qui est des fournisseurs, conTeyor cessera l’année prochaine de fournir des dessins 2D à ses sous-traitants de structures métalliques.

Leur avantage concurrentiel global se fonde maintenant pleinement sur le Quick Response Engineering, soutenu par des solutions logicielles basées sur des règles.  

Vous souhaitez en savoir plus ? Alors consultez la présentation de Bart Vermeulen – copropriétaire et CTO de conTeyor. (link to pdf) 

Van Hoecke

Van Hoecke développe et produit des composants pour meubles de cuisine. L’entreprise figure parmi les lauréats 2016 du concours “Factory of the Future”, une reconnaissance qu’elle doit essentiellement à sa stratégie de numérisation 3D.

Mettant en pratique la philosophie du « Made to measure », le configurateur de produits est le cœur de cette usine numérique. Il capte non seulement les besoins des clients par voie numérique, mais gère aussi directement la production.

Actuellement, c’est déjà la 3e génération du configurateur qui est déployée, laquelle permet notamment d’établir une connexion directe avec le système de planification au travers d’un contrôle automatique du stock et des ressources, générant ainsi en temps réel des dates ‘capable to promise’ destinées aux clients.

Le système de planification organise la production grâce à la technique RFID et à la lecture automatique de codes-barres, permettant la production de plus de 1000 tiroirs différents chaque jour, dans le cadre de l’engagement de l’entreprise à livrer ses clients dans les 72 heures.

Vous souhaitez savoir à quoi ressemble le configurateur de Van Hoecke ? Alors, jetez un œil à ce document 

Image
.

Cet article fait partie d’une série de billets rédigés dans le cadre de Digitizing Manufacturing, l’un des projets de réseaux d’entreprises innovants cofinancés par les pouvoirs publics flamands.

Article déjà publié dans cette série : Entreprises manufacturières, numérisez vos compétences clés !

Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser