L'Europe plébiscite le Wi-Fi, auquel il faut attribuer plus de fréquences | Agoria

L'Europe plébiscite le Wi-Fi, auquel il faut attribuer plus de fréquences

Publié le 09/08/13 par Marc Cumps

Selon une nouvelle étude de la Commission européenne, l'internet par Wi-Fi connaît un engouement qui ne semble pas près de s'arrêter. Ainsi, en 2012, le Wi-Fi a représenté 71 % de l’ensemble du trafic de données sans fil des smartphones et des tablettes, une proportion qui pourrait atteindre 78 % en 2016.

Ces résultats surprenants montrent comment le coût d'utilisation moindre des points d'accès Wi-Fi change le comportement des utilisateurs. Aussi l’étude recommande-t-elle qu'en réponse à cette demande croissante, davantage de fréquences soient mises à la disposition du Wi-Fi dans toute l’UE.

L’étude recommande :

  • de rendre les bandes de fréquences comprises entre 5.150 et 5.925 MHz globalement disponibles pour le Wi-Fi ;
  • de continuer à mettre les bandes de fréquences entre 2,6 et 3,5 GHz pleinement à disposition pour une utilisation mobile ;
  • de réfléchir à la possibilité d’octroi de nouvelles licences mobiles pour la bande 3,5 GHz et d’autres bandes de fréquences ;
  • de réduire la charge administrative qui pèse sur le déploiement de services et de réseaux de "décharge" dans les lieux publics.

Téléchargez l'étude en anglais ou en français.

Le 3 septembre 2013, la Commission européenne organise à Bruxelles un atelier public au cours duquel les constats de l'étude seront présentés et commentés. Plus d'infos, programme et inscription

Source : communiqué de presse de la Commission européenne du 1er août 2013

Le reste est réservé aux membres Agoria

Sujets qui pourraient vous intéresser