Une PME de confiance rejette la corruption : pourquoi et comment ? | Agoria

Une PME de confiance rejette la corruption : pourquoi et comment ?

Image
Publié le 06/01/18 par Kevin Verbelen
La corruption a un impact réel sur notre économie et sur celle des pays avec lesquels la Belgique fait des échanges. L’argent perdu chaque année non seulement ne crée pas de valeur ajoutée, mais cause également des baisses d’emplois, des augmentations de prix pour les consommateurs et des pertes pour les entreprises.

À l'occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, le Point de contact national de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques)  en Belgique, dont Agoria est membre, a publié une brochure qui vise à aider les PME à développer une politique interne anticorruption.  

La brochure examine en détail les questions suivantes :

  • Pourquoi les PME de confiance doivent-elle rejeter toute corruption ?
  • Comment une PME peut-elle faire face à la corruption ?
  • Comment signaler des soupçons de corruption ?

La brochure contient en outre une check-list très utile pour réaliser votre due diligence (vérifications nécessaires), une liste de signaux potentiellement suspects pouvant indiquer une corruption, ainsi que des références à des informations supplémentaires sur la corruption, telles que des articles sur le sujet ou un outil d'e-learning gratuit.

Vous pouvez télécharger cette brochure via le lien suivant :

Agoria prévoit d'organiser en 2018 une Academy "Train the Trainer" sur la lutte contre la corruption (les infos suivront prochainement).

Vous êtes intéressé par ce thème et vous souhaitez être tenu personnellement informé des initiatives futures ? Faites-le savoir à Jef D'Hollander.



Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser