Plus de 80 millions d'euros pour le relogement et les réparations d'urgence des bâtiments en Wallonie | Agoria

Plus de 80 millions d'euros pour le relogement et les réparations d'urgence des bâtiments en Wallonie

Image
Publié le 13/08/21 par Charlotte van de Water
Les inondations de la mi-juillet, causées par de fortes précipitations, ont eu un impact majeur sur la Wallonie. On estime que plus de 2.000 personnes ont besoin d'un autre logement. Le gouvernement wallon a annoncé le déblocage de plus de 2 milliards d'euros pour la reconstruction des zones touchées, dont plus de 80 millions d'euros seront consacrés au relogement et aux réparations d'urgence.

Le relogement des familles touchées

La première priorité des zones sinistrées est de fournir un logement de remplacement aux familles concernées. Les sociétés de logement  de Service public (SLSP) recevront 25 millions d'euros à cette fin. Une répartition de 15 millions d'euros sur les 10 SLSP concernées pour le relogement de plus de 300 familles a déjà été approuvée.

L'allocation des 10 millions restants est encore en attente d'une analyse plus approfondie. La Société Wallonne du Logement (SWL) est également autorisée à assurer le préfinancement des travaux de rénovation des logements sociaux. Pour le relogement des ménages, 50 millions d'euros sont fournis via les municipalités et les CPAS en deux tranches de 27 et 23 millions d'euros. Lisez plus d'informations sur ces investissements ici

La priorité aux projets de (re)construction dans les zones affectées

Pour les autres bâtiments, 5 millions d'euros ont été mis à disposition par les gouverneurs pour, entre autres, des mesures d'urgence et des travaux essentiels. Le Centre régional d'Aide aux Communes accorde également des prêts sans intérêt pour les réparations d'urgence et les travaux de sécurité et de stabilité nécessaires.

La Fédération Wallonie-Bruxelles a également indiqué qu'elle donnera la priorité, dans le cadre de ses programmes de subventions, aux projets dans les zones touchées, et en particulier au plan d'investissement scolaire. Ce programme, dont un premier avant-projet a été adopté par le gouvernement wallon en juin, prévoit un budget de secours de quelque 230 millions d'euros. A court terme, le Fonds Ecureuil peut être utilisé pour assurer aux victimes la trésorerie nécessaire en attendant l'indemnisation par les assureurs et le fonds des calamités.

Un budget total de 2 milliards d'euros pour la reconstruction

Le gouvernement wallon a indiqué qu'il débloquerait un total de 2 milliards d'euros pour la reconstruction des zones touchées.  Sur ce montant, 800 millions seront débloqués du Plan de relance pour la reconstruction et 200 millions du fonds des calamités pour l'indemnisation des victimes.

Outre les investissements dans le logement et les bâtiments publics, une aide à court terme est également envisagée pour les besoins de base des ménages et le soutien aux entreprises. Pour les communes, des dispositions ont été prises pour l'embauche temporaire de personnel supplémentaire pour effectuer le travail additionnel. Un budget est également prévu pour le traitement de la grande quantité de déchets produits par les inondations.

La mise en place d'un comité spécial à la reconstruction

Afin de pouvoir coordonner la reconstruction rapidement et de manière structurée, une commission spéciale à la reconstruction a été mise en place par le Gouvernement wallon le 27 juillet. Celle-ci traitera de différentes compétences dans les domaines du logement, de la gestion des déchets, de la santé, des affaires sociales et économiques, de l'aménagement du territoire, de l'économie et de la gestion des voies navigables et des infrastructures publiques.

Catherine Delcourt, Commissaire d'arrondissement pour la Province de Liège, et Sylvie Marique, Secrétaire générale de la Fonction publique wallonne, ont été nommées coordinatrices de cette commission avec un mandat provisoire d'un an. Le gouvernement et la commission spéciale travailleront en étroite collaboration avec les cinq gouverneurs des provinces wallonnes.

Vous êtes concerné en tant qu'entreprise et cherchez plus d'informations ?
Cliquez
ici pour un aperçu du soutien disponible auprès d'Agoria.

Plus d'informations sur les investissements liés à la construction et le plan de relance? Contactez Charlotte van de Water.

Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser