On se dirige vers une année 2021 record en matière de permis de construction et de rénovation | Agoria

On se dirige vers une année 2021 record en matière de permis de construction et de rénovation

Image
Publié le 14/10/21 par Charlotte van de Water
Les statistiques sur le nombre de permis accordés au premier semestre 2021 indiquent une forte augmentation du nombre de demandes pour de nouvelles constructions et des rénovations. Au total, plus de 70.000 permis ont été accordés pour des projets de construction résidentielle et non résidentielle. Si la croissance se poursuit à ce rythme, 2021 pourrait bien être l'année où les résultats de la meilleure année 2018 seront dépassés. C’est une bonne nouvelle pour la part des technologies du bâtiment dans les projets de construction et de rénovation.

Forte croissance des permis de rénovation résidentielle

Cette augmentation semble être principalement due à un plus grand nombre de nouvelles constructions et de projets de rénovation sur le marché résidentiel. C’est tout particulièrement la croissance des permis de rénovation qui constitue une évolution étonnamment positive. Un permis doit être demandé pour les travaux de construction, de démolition ou de rénovation. Pour les petits travaux de rénovation, une exemption s'applique ou une notification peut suffire. Sur le marché des nouvelles constructions, le nombre de permis non résidentiels a également augmenté.

Augmentation du nombre de nouveaux projets de construction à Bruxelles et en Wallonie

Au niveau régional, un certain nombre de différences d'accent sont perceptibles dans la croissance des permis. En Flandre, l'augmentation est particulièrement sensible sur le marché résidentiel, tant en 2021 qu'au cours des 10 dernières années. C’est également le cas en Wallonie. Au cours des dix dernières années, c’est surtout le nombre de nouveaux projets de construction autorisés dans le secteur non résidentiel qui est frappant. À Bruxelles, le nombre de nouveaux projets de construction semble augmenter davantage en 2021, alors qu'au cours des dix dernières années, l'accent semblait plutôt porter sur les projets de rénovation. Le nombre de projets de rénovation non résidentielle semble être celui qui a le moins progressé au cours des dix dernières années.

La rénovation climatique nécessite davantage de techniques de construction

L’augmentation du nombre de permis va de pair avec l'importance croissante de la rénovation climatique et des technologies de construction sur le marché. Par exemple, pour des projets tels que les grandes rénovations énergétiques, un certain niveau de neutralité climatique doit être atteint en vue de l’obtention du permis. Cela nécessite l'application de multiples technologies de construction, telles que le chauffage, le refroidissement, la ventilation, la menuiserie extérieure, les protections solaires, l'éclairage et les technologies intelligentes.  

Pour plus d'infos, contactez Charlotte van de Water.
Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser