« Des solutions concrètes pour les défis rencontrés par le secteur des soins de santé » | Agoria

« Des solutions concrètes pour les défis rencontrés par le secteur des soins de santé »

Image
Normalisatie
Publié le 22/10/21 par Nele Laus
L'application de normes dans le secteur des soins de santé rend l'intégration de différents systèmes et l'échange de données plus faciles et moins coûteux. Cela profite non seulement aux différents acteurs des soins de santé, mais aussi à tous les patients. L'entreprise Cerner participe activement aux travaux de normalisation, et ce tant à l'échelle internationale que nationale. Richard Francken, responsable du développement commercial et de l’innovation, nous explique comment et pourquoi.

Cerner jouit d'une longue expérience en matière de normalisation. En 1990, l'entreprise participait déjà à l'élaboration des normes HL7 pour la transmission structurée de données entre différents systèmes médicaux. « Jusqu'à la publication de cette norme internationale, chacun agissait à sa guise, avec ses propres méthodes de connexion et de partage des codes », explique Richard Francken. « Faire en sorte que nos systèmes de laboratoire puissent se connecter à d'autres systèmes représentait un défi de taille pour Cerner. Cette incompatibilité rendait très difficile la transmission de données structurées sur les patients. »

Chercher ensemble des solutions concrètes

« Je suis moi-même investi dans les domaines de l'interopérabilité et de la normalisation depuis 2007 », explique Richard Francken. « Aujourd'hui, en Belgique, je suis membre des groupes IHE et HL7, dont le fonctionnement est coordonné par Agoria. Ces groupes réunissent des professionnels de la santé et des fournisseurs pour trouver des solutions aux défis que rencontre le secteur de la santé. Dans ce cadre, nous nous penchons sur les normes internationales existantes et déterminons comment les appliquer. S'il n'existe pas encore de solution pour un certain problème, celui-ci peut être étudié par un nouveau groupe de travail ou par un groupe existant. J'appelle toutes les entreprises et tous les acteurs des soins de santé qui rencontrent des difficultés en termes d'échange et d'intégration de données à rejoindre IHE et HL7. »

Complexe et chronophage ?

Malgré les nombreux avantages que procure la participation à IHE et HL7, Richard se heurte à l'hésitation de nombreuses entreprises et de nombreux acteurs des soins de santé. « Ils considèrent qu’y participer est trop complexe ou nécessitera trop de temps. Or, il n’en est rien. Nous nous réunissons une fois par trimestre pour discuter des initiatives en cours et à venir. S'ils souhaitent également participer activement à un groupe de travail, cela leur demandera environ 1 heure toutes les deux semaines. Et une fois qu'ils se seront familiarisés avec les termes techniques et les abréviations, ils constateront que cette matière n'est pas aussi complexe qu'elle en a l'air. Nous recherchons avant tout des solutions concrètes aux défis réels auxquels sont confrontés les hôpitaux, les cabinets médicaux et les prestataires de soins. »

HL7 FHIR comme catalyseur de l'échange de données

HL7 FHIR est désormais la norme internationale pour l'échange numérique de données de santé dans et entre les établissements de santé. FHIR offre un ensemble normalisé de modèles médicaux qui peuvent être facilement échangés via REST avec les DPI, les appareils et les services de stockage cloud existants. « Cela permet à des tiers tels que les développeurs d'applications et de sites web d'accéder aux données de santé via une API », indique Richard Francken. « Le grand avantage est que les données de santé se présentent de la même manière pour tous les systèmes et peuvent être échangées très facilement, à condition toutefois que le patient y ait consenti. »

Les avantages pour les fournisseurs

IHE reconnaît le nouveau cadre HL7 FHIR comme la dernière norme en date. Ils adapteront les profils IHE concernés en conséquence et en publieront de nouvelles versions. Les normes HL7 FHIR sont cruciales dans le secteur des soins de santé. Elles garantissent que les bonnes informations soient disponibles pour la bonne personne au bon moment. 

« Il s'agit d'un aspect qui nous tient particulièrement à cœur chez Cerner. Cela fait même partie de notre mission d'entreprise. Nous sommes constamment à la recherche d'innovations révolutionnaires pour améliorer chaque jour les soins de santé pour les patients. C'est pourquoi nous attachons une grande importance à ce que les données stockées dans nos propres systèmes soient aussi facilement accessibles que possible pour les acteurs concernés. »

Dans ce contexte, la normalisation constitue une plus-value majeure pour les fournisseurs. Si vous suivez les profils normalisés, vous savez que les données traitées par vos systèmes peuvent être traitées sans ambiguïté et facilement par tous les acteurs du marché, et ce sans distinction de pays ou de langue et sans qu'il soit nécessaire de recourir à des interfaces ou à des raccordements supplémentaires. Cela permet dès lors de conserver un accès à l’ensemble du marché.

Vous souhaitez participer à la normalisation dans le secteur des soins de santé ? Contactez nos experts en normalisation !

 

 

Cet article était-il utile ?