Jeter les bases d'un espace européen de données sur l'énergie | Agoria

Jeter les bases d'un espace européen de données sur l'énergie

Image
Publié le 06/08/21 par Pierre Martens
Afin de jeter les bases d'un espace européen commun de données sur l'énergie, la Commission européenne a lancé un appel dans le cadre du programme-cadre Horizon Europe.

Résultats escomptés :


Le projet devrait contribuer à atteindre tous les résultats attendus suivants :

  • Degré plus élevé d'interopérabilité entre les plateformes de données.
  • Données énergétiques rendues disponibles et réutilisables.
  • Nouveaux rôles sur le marché, nouveaux participants au marché et nouvelles communautés énergétiques.
  • Mises en œuvre démontrées d'espaces de données sur l'énergie, exploitant les normes ouvertes relatives aux paquets de données, interfaces, protocoles, plateformes et procédures.
  • Nouveaux services et solutions numériques soutenant la transition énergétique.
  • Acceptation et participation accrues des consommateurs en matière de partage des données pour les services énergétiques.

Champ d’action


Développer, valider, démontrer un espace de données sur l'énergie permettant l'accès aux données sur l’énergie et leur utilisation, la comparaison avec différentes solutions et présentant les caractéristiques suivantes ::

  • Interfaces pour l'échange d'informations (API, connecteurs, p. ex.) et normes ouvertes interopérables.
  • Accompagner des solutions innovantes pour un espace européen commun de données sur l'énergie, afin de promouvoir une plus grande disponibilité et un partage intersectoriel des données, d'une manière centrée sur le client, sûre et digne de confiance.
  • Soutenir la création d'un espace européen commun de données sur l'énergie fournissant les outils et les normes nécessaires pour connecter et rendre accessible le plus grand nombre possible de données couvrant l'ensemble de la chaîne de valeur énergétique.
  • Soutenir la capacité à accueillir des jumeaux numériques à différents niveaux du réseau (et en dehors du réseau) et faciliter les opérations en temps réel.
  • Créer une place de marché pour des services énergétiques basés sur les données, attrayants pour les consommateurs et les opérateurs, accroître le potentiel d'investissement dans l'énergie verte et fournir des services innovants qui ne sont pas possibles sans ces espaces de données.
  • Tous les projets doivent proposer et tester individuellement les exigences minimales en matière de gouvernance et d'interopérabilité des données, en explorant, le cas échéant, des schémas de certification des sources de données.
  • Tous les projets doivent prouver l’interopérabilité de leur propre espace de données sur l’énergie avec celui d’autres projets de cet appel. Une analyse conjointe des solutions est prévue dans le cadre de cet exercice (enseignements, meilleures pratiques, obstacles à la mise en œuvre...).
  • La protection des données personnelles, la cybersécurité et les droits relatifs aux données (par exemple, le droit à une rémunération équitable) doivent être spécifiquement pris en compte, dans le but final d'accroître la confiance des personnes concernées et des fournisseurs de données dans l'espace de données sur l’énergie.
  • Les projets doivent prévoir des tâches spécifiques pour les activités nécessitant une collaboration, notamment pour la démonstration de l'interopérabilité, avec les autres projets de cet appel.

Budget : Le budget indicatif total pour ce projet s’élève à 32,00 millions d'euros. Le taux de financement est de 70%.

Niveau de maturité technologique (NMT) : Les activités doivent atteindre un NMT de 5-7 à la fin du projet.

Date limite : L'appel a été ouvert le 24 juin et sera clôturé le 19 octobre 2021.



De plus amples informations sur l'appel sont disponibles ici :
Pour toute question ou intérêt concernant ce sujet, veuillez contacter : pierre.martens@agoria.be
 
Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser