Robojob enregistre un nombre record de commandes | Agoria

Robojob enregistre un nombre record de commandes

Image
Publié le 05/05/21 par Christoph Bekkers
Le spécialiste de l'automatisation Robojob, entreprise membre d'Agoria, vient de faire son entrée aux États-Unis grâce à un nouveau partenariat avec Fusion OEM. L'activité est également très soutenue en Europe : jamais Robojob n'avait reçu un tel nombre de commandes au cours des premiers mois de l'année. Selon la société, les clients commandent de plus en plus de Tower.

L'automatisation est plus pertinente que jamais. L'année écoulée l'a bien montré : le virus Corona a obligé les entreprises à fermer leurs portes et les travailleurs à rester chez eux. Néanmoins, de nombreux sous-traitants ont réussi à maintenir leur production, grâce à leurs robots. "Nous avons connu des confinements dans différents pays et aujourd'hui, nous n'en sommes toujours pas complètement débarrassés", reconnaît également Helmut De Roovere, PDG de RoboJob. "Cela signifie que la production des entreprises manufacturières est également à l'arrêt et tôt ou tard, nous serons tous confrontés à cette situation. Si vous commandez un vélo ou une voiture aujourd'hui, vous devrez attendre plus longtemps que jamais. Les pièces doivent venir d'Asie et une chaîne de production peut s'arrêter à cause d'une pénurie d'une poignée de pièces cruciales."

Image

Depuis un an, il est de plus en plus question de "relocalisation", c'est-à-dire du retour de la production des pays à bas salaires et cela va de pair avec l'automatisation. Ainsi, le CEPR (Centre for Economic Policy Research), un réseau accueillant plus de 1.300 chercheurs internationaux, énonce que l’automatisation et la relocalisation permettent de réduire sensiblement les risques auxquels les entreprises sont confrontées en cas de pandémie ou autre crise d’une ampleur comparable. Il va de soi qu'il serait bien de ramener la production dans nos pays, mais ce n'est possible que si cela s'avère rentable. Et pour ce faire, l'automatisation et la numérisation doivent être déployées. Les Allemands l'ont compris depuis plus longtemps et c'est pourquoi, ils ont créé Industrie 4.0. De telles initiatives sont également apparues dans d'autres pays, comme le Smart Manufacturing aux Pays-Bas ou les Factories of the Future en Belgique."

Cela  a ouvert à RoboJob des perspectives très porteuses puisque jamais auparavant l'entreprise n'avait pu enregistrer autant de commandes au premier trimestre. "Les entreprises se rendent manifestement compte que le passage à l'automatisation est devenu une nécessité pour survivre", déclare M. De Roovere. "Nous avons tous pensé et espéré qu'après le premier confinement en mars et avril de l'année dernière, nous en serions débarrassés, mais un an plus tard, nous y sommes toujours confrontés. Virus ou pas, une entreprise a besoin de sécurité. Les robots fonctionnent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Nous offrons cette sécurité.”

Les séries Turn- et Mill-Assist ne sont pas les seules à bien se vendre chez RoboJob. La Tower se vend également très bien. "C'est tout à fait logique", déclare M. De Roovere. “La Tower offre tout simplement le plus d'autonomie. Avec la Tower, vous pouvez produire de manière autonome pendant 72 heures. C'est-à-dire, par exemple, du vendredi midi au lundi midi. Tout ceci, sans parler des autres jours et nuits de la semaine. Ce sont surtout les entreprises dont la production de petites séries très diversifiées qui ont beaucoup à gagner avec une Tower. Cela ressort également du fait que de nombreux clients qui achètent leur première Tower, décident rapidement d'en commander une deuxième ou une troisième", conclut M. De Roovere.

Les ventes au niveau européen ne sont pas les seules à bien se porter chez Robojob. L'entreprise poursuit également son expansion internationale. Récemment, la société a franchi le pas aux États-Unis, où elle a conclu un nouveau partenariat avec l'équipementier Fusion OEM. Tout comme RoboJob, Fusion OEM est un intégrateur de systèmes CNC primé pour les robots, axé sur l'automatisation du chargement des machines de tournage et de fraisage CNC afin d'accroître la productivité. Le partenariat entre Fusion OEM et RoboJob vise à offrir conjointement les séries Turn- et Mill-Assist de RoboJob aux États-Unis.

 
Vous êtes gagnant ? Faites-le savoir !
Vous êtes membre d'Agoria et votre entreprise enregistre des succès : nouvelle commande importante, innovation, extension, distinction, reprise de société… ? Faites-le-nous savoir ! Votre nouvelle sera publiée sur www.agoria.be ainsi que dans cette rubrique sur Agoria Online.

Comment vous y prendre ? C'est très simple : envoyez un texte d'une vingtaine de lignes maximum (de préférence avec photo) à redaction@agoria.be.

Cet article était-il utile ?