L’inflation accélère encore en septembre | Agoria

L’inflation accélère encore en septembre

Image
Publié le 29/09/21 par Jean-Benoît Charles
L’indice des prix à la consommation atteint 112,55 points il est 2,86% plus élevé qu’il y a un an. L’inflation est ainsi au plus haut depuis février 2017.

L’indice des prix à la consommation du mois d’août est de 112,55 points. C’est un peu en dessous de son niveau du mois d’août, -0,28 point ou -0,25%. Cependant, par rapport à septembre 2020, sa progression est de 2,86%. Il s’agit d’une nouvelle accélération et d’un sommet depuis février 2017, et, plus loin, depuis mai 2012.

L’indice santé de septembre s’élève à 112,29 points. ce qui est 0,46 point de moins qu’en août. Ici l’évolution à un an est stable à 2,29%.

La valeur de l’indice lissé, utilisé pour le calcul des indexations, est de 109,89 points et son évolution à un an de 1,89%.

graph indice santé

Le recul de l’indice général des prix par rapport au mois précédent (-0,28 point) résulte en majeure partie de replis saisonniers et dans l’alimentation. En revanche, un très large éventail de biens et services ont vu leur prix augmenter, notamment dans l’énergie.

Replis saisonniers et dans l’alimentation

Les baisses de prix des témoins liés aux voyages et aux vacances sont celles qui ont le plus pesé dans l’évolution de l’indice de septembre. C’est surtout le cas des billets d’avion,  des voyages organisés en Belgique et, surtout, des chambres d’hôtel, à un minimum depuis juin 2018.

Dans alimentation, les prix de la quasi-totalité des catégories ont reculé. Celles qui ont eu le plus d’impact étaient les pains et céréales, les sucres, chocolats et confiseries, les boissons non-alcoolisées ou encore les fromages et produits laitiers.

Ailleurs, on note également le repli du prix de l’électricité, des médicaments, des PC et laptop et des produits pour soins corporels.

Large éventail de hausses

Les augmentations de prix qui ont eu le plus d’impact sont celles des carburants et des combustibles liquides (mazout).

Les boissons alcoolisées sont également parmi les principaux témoins qui ont fait augmenter l’indice des prix.

Ailleurs, on note des hausses pour l’achat et l’entretien de véhicules, les meubles, articles ménagers, matériaux pour l’entretien du logement (peintures, vitres,…), les smartphones, les pack télécoms. Les loyers privés et sociaux, les prix des cafés et restaurants, services récréatifs et culturels, journaux et périodiques, articles pour animaux domestiques ou encore les fleurs et plantes ont également progressé par rapport à août.

Cet article était-il utile ?