Agoria : 'Une reprise économique rapide est possible grâce à la modernisation des règles pour l’univers digital' | Agoria

Agoria : 'Une reprise économique rapide est possible grâce à la modernisation des règles pour l’univers digital'

Image
image
Publié le 16/12/20 par Floriane de Kerchove
La Commission européenne a publié les règles modernisées pour l’e-commerce et les plateformes digitales. La fédération technologique Agoria soutient les ambitions de l’Europe pour un univers digital en mutation. Bart Steukers, directeur Context chez Agoria : « L’innovation et la croissance des services digitaux en Europe revêtent une importance cruciale pour une reprise économique rapide. J’espère que le Digital Services Act offrira des possibilités d’améliorer la collaboration entre toutes les parties prenantes, ce qui conduira à un environnement en ligne plus sûr.»

Selon Bart Steukers, le Digital Services Act constitue une actualisation essentielle de la réglementation internet en Europe.  Agoria soutient l’ambition de la Commission européenne de renforcer le marché intérieur pour les services digitaux au sein de l’UE.  Agoria estime également qu’il faut faire la clarté quant au rôle et aux responsabilités des plateformes pour s’attaquer au problème du contenu en ligne illégal et contribuer ainsi à un accroissement de la confiance dans internet. 

Agoria se félicite que la proposition maintient les principes fondamentaux de la directive relative au commerce électronique qui ont permis à l’Europe de développer une économique internet dynamique. 

Bart Steukers : « Nous sommes bien d’accord sur le fait qu’il faut définir plus clairement le rôle et les responsabilités des plateformes en ligne pour garantir la sécurité d’internet. Le contenu illégal et nocif est trop fréquent sur internet. Citons notamment les produits falsifiés comme les cartouches d’encre ou les batteries. » 

Agoria va analyser les propositions de la Commission européenne et continuer à donner des impulsions constructives pour assurer l’équilibre entre la protection des droits fondamentaux, comme la liberté d’expression, et le droit au respect de la vie privée, d’une part, et la lutte contre les activités illégales et/ou nocives, d’autre part. 

Cet article était-il utile ?