Nouvelle accélération de l’inflation en août | Agoria

Nouvelle accélération de l’inflation en août

Image
Publié le 30/08/21 par Jean-Benoît Charles
L’indice des prix à la consommation a de nouveau fortement progressé en août. A 112,83 points, il est 2,73% plus élevé qu’il y a un an. L’indice santé suit la même trajectoire, avec un peu de retard.

L’indice des prix à la consommation du mois d’août est de 112,83 points. Par rapport à juillet, il a augmenté de 0,58 point (0.52%) et par rapport à août 2020, sa progression est de 2,73. Il s’agit d’une cinquième accélération consécutive de l’inflation qui était encore limitée à 0,89% en mars.

L’indice santé a également progressé au cours des derniers mois. En août, il s’élève à 112,74 points ce qui est 0,56 point de plus qu’en juillet. Son évolution à un an est passé de 0,84% en mai à 2,3% actuellement. Dans la foulée de l’indice général des prix, on constate ici également une accélération importante.

La valeur de l’indice lissé, utilisé pour le calcul des indexations, est de 109,57 points et son évolution à un an de 1,53%.

Indice-santé août

La hausse de l’indice général des prix par rapport à juillet (+0,58 point) résulte de la progression des prix de l’énergie de l’alimentation et d’un large éventail de biens et services. Elles sont en partie compensées par quelques reculs, principalement d’ordre saisonniers.

Dans l’énergie, les augmentations de prix qui ont eu l’impact le plus fort sont celles de l’électricité, du gaz naturel et des combustibles liquides (mazout). En alimentation, la quasi-totalité des catégories ont contribué à la hausse de l’indice des prix avec en particulier les produits de boulangerie, les sucres, chocolats et confiseries, les boissons alcoolisées et non-alcoolisées ou encore les fromages. Ailleurs, on note des hausses de prix pour l’achat de véhicules neufs, les jouets, les matériaux pour l’entretien du logement (peintures, vitres,…), les meubles, les smartphones, PC, tablettes, DVD ou encore les appareil et produits pour soins corporels. Les prix des cafés et restaurants, loyers privés, services récréatifs et culturels ainsi que les fleurs et plantes ont également progressé par rapport à juillet.

Ces hausses n’ont été que partiellement compensées par les baisses des fruits et légumes frais, de nature saisonnière, ainsi que des produits de nettoyage, les pack télécoms, des articles pour animaux domestiques ou les articles de papeteries.

Consultez les Prix à la consommation & inflation et nos Prévisions d'indexation mises à jour.

 

Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser