Les non-ferreux poussés par la hausse des cours | Agoria

Les non-ferreux poussés par la hausse des cours

Image
Publié le 01/07/21 par Sibylle Dechamps
Pour les métaux bruts, on note que les productions diverses ont plus que doublé (+122%) par rapport au 1er trimestre 2020. La progression a également été forte pour le cuivre (+42%) et le plomb (+19%). En revanche, la production de zinc et poussière de zinc a chuté de 21% par rapport à début 2020. 

La production a retrouvé le niveau d’avant crise

A plus long terme, le cuivre, le plomb brut et les productions diverses sont à un niveau poche des plafonds des cinq dernières années. En revanche, pour le zinc et poussière de zinc, le nouveau recul du début de l’année ramène le tonnage produit à un plancher depuis le 2e trimestre 2017.
Dans les semi-finis, toutes les productions ont été orientées à la hausse. Ce sont le cuivre et le plomb qui ont le plus progressé en un an, +26,7%. L’aluminium semi-fini a gagné 11,3% et le cuivre 3,8%. 
Au regard des dernières années, les productions d’aluminium semi-fini ainsi que de zinc et plomb sont à un niveau élevé. En revanche, pour le cuivre, la hausse du 1er trimestre ne fait que compenser le recul de fin 2020, et le niveau atteint reste inférieur à celui de la plupart des trimestres entre 2014 et 2018.

Production de métaux non-ferreux :

1000 tonnes Q1 2020 Q1 2021 Évolution
TOTAL GLOBAL 326,9 372,7 + 14%
Brut 186,2 220,0 + 18,2%
Cuivre 83,2 118,2 + 42,1%
Zinc et poussière de zinc 63,4 50,1 - 21%
Plomb 35,1 41,7 + 18,8%
Varia 4,5 10,0 + 122,2%
Semi-finis 140,7 152,5 + 8,4%
Aluminium 81,6 90,8 + 11,3%
Cuivre 57,4 59,6 + 3,8%
Zinc-Plomb 1,5 1.9 + 26,7%

 

Production en tonnes :


La hausse des courts fait bondir le chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires industriel des non-ferreux a bondi de plus de 35% par rapport au 1e trimestre 2020 et a atteint un sommet depuis mi-2012. Cette évolution est quasi exclusivement due à la hausse des prix de vente, alors que les volumes de livraisons ont été comparables à ceux du 1er trimestre 2020. 

Chiffre d'affaires industriel des non ferreux :

 

La hausse des prix de vente est liée à la progression des cours de la plupart des métaux non-ferreux. Au 1er trimestre, tous étaient supérieures à leur valeur des trois premiers mois de 2020, à l’exception du plomb. L’écart pour l’or était encore limité (3,9%), mais pour l’aluminium il dépassait 13%, pour le zinc, 18% et le Nickel était plus cher de 26,6%. Les cours de l’antimoine et de l’argent dépassaient de plus de 40% leur valeur de début 2020. 

Ecarts des cours en euro des métaux non-ferreux :

  Q1 2021 / Q1 2020
Plomb - 0,4%
Or + 3,9%
Aluminium + 13,3%
Zinc + 18,1%
Nickel + 26,6%
Cuivre + 37,6%
Antimoine + 40,6%
Argent + 41,9 %
Étain + 42,8%


Climat conjoncturel nettement meilleur

Au cours des derniers mois, le baromètre BNB pour le secteur s’est redressé et a même atteint un nouveau sommet en mai. L’évaluation de la conjoncture par les entreprises du secteur s’est donc fortement améliorée et la situation est maintenant jugée comme largement favorable. C’est également dans ce sens qu’évolue la courbe lissée qui reflète la tendance de fond, même si elle n’a pas encore rattrapé sa moyenne de long terme.

Baromètre BNB pour les non-ferreux

 

En ce qui concerne les cours, la hausse généralisée de début d’année a fait place à des évolutions plus divergentes. On constate en particulier l’évolution irrégulière et sans direction précise du cours de l’argent et la confirmation du repli de l’or. En revanche, le zinc, le plomb, le cuivre et l’étain ont poursuivi leur progression. 
Au 2e trimestre 2021, à l’exception de l’or, tous les cours des principaux métaux non-ferreux restent très supérieurs à leur valeur du 2e trimestre 2020. L’écart pour le plomb atteint 15,6%. Pour le Nickel, il approche 30%, pour le zinc, 35% pour l’aluminium 46,3%. Les hausses de l’antimoine et du cuivre dépassent 60%. Ces progressions influenceront à la hausse les prix de vente du secteur et partant, son chiffre d’affaires 

Ecarts des cours en euro des métaux non-ferreux :

  Q2 2021 / Q2 2020
Or - 3,1%
Plomb + 15,9%
Nickel + 29,6%
Zinc + 35,8%
Aluminium + 46,3%
Argent + 49,5%
Antimoine + 62,5%
Cuivre + 66,4%
Étain + 80,8%


 

Cet article était-il utile ?

Sujets qui pourraient vous intéresser