Un café avec Arjan Voorbij, CEO de Kerv Automotive | Agoria

Un café avec Arjan Voorbij, CEO de Kerv Automotive

Image
Publié le 13/07/21 par Ward Vleegen
Le cofondateur et CEO de Kerv Automotive, Arjan Voorbij, présente sa société qui a développé un véhicule basculant sur 3 roues lors d'un entretien avec Ward Vleegen, Agoria Automotive Technology Club Manager chez Agoria.

Bonjour Arjan, et bienvenue à cette interview. Pouvez-vous vous présenter et présenter votre entreprise ?

Oui, avec plaisir. Mon nom est Arjan Voorbij. Je suis le cofondateur et le CEO de KERV Automotive, un nouvel équipementier belge. Nous avons développé un véhicule basculant sur 3 roues.
Nous avons commencé avec une petite équipe en 2016, et nous proposons maintenant des véhicules qui sont passionnants à conduire. Je suis donc très heureux d'être en charge de ce projet.

Pouvez-vous m'en dire un peu plus sur ce véhicule ?  Qu'est-ce qui le rend unique et quel marché visez-vous ?

Il s'agit d'un véhicule à trois roues, avec une roue à l'avant et deux roues à l'arrière, entre lesquelles se trouve le train moteur. La cabine est montée sur la roue avant et est pivotante/inclinable sur le châssis arrière avec un système actif basé sur les données du conducteur et l'état du véhicule. Le système d'inclinaison est donc entièrement automatique et sûr, et comme le conducteur n'incline pas le véhicule lui-même, il est également très confortable. Le fait que le véhicule soit équipé d'un système d'inclinaison active le rend unique en son genre et offre au conducteur et au passager une expérience unique qu'aucun autre véhicule ne pourra vous offrir.

Le modèle actuel étant doté de tous les équipements modernes et de ce système d'inclinaison unique, il s'agit vraiment d'un véhicule exclusif. Nous commencerons la production en petits nombres car nous visons le haut du marché. Les clients que nous visons sont des personnes cherchant à s'amuser en conduisant comme les motocyclistes ou les propriétaires de voitures de sport qui veulent une expérience de conduite différente et plus sûre que celle d'une moto.

Puisque votre produit est si unique, je suppose qu'il doit être difficile de prévoir la demande ou la taille du marché ?  Pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet ?

C’est exact. Il est difficile d'effectuer immédiatement une comparaison comme nous n’avons pas de concurrents directs. Mais cela devient possible si nous considérons uniquement le marché se situant entre les voitures de sport et de loisirs (pas les hypercars) et les motos.  D'autre part, il existe des références de marques et de produits dont les ventes ont fait leurs preuves au fil des ans. La Kerv se situera dans ces eaux-là concernant les volumes de vente et les prix. Nous avons déjà reçu des e-mails de visiteurs enthousiastes de notre site internet qui sont devenus "membres" de la communauté Kerv avec l'intention d'acheter l'un des premiers modèles.

Comme les chiffres de production de départ ainsi que le modèle commercial sont basés sur de faibles volumes, nous courons peu de risques sur le plan commercial.

Avez-vous déjà une idée de la date à laquelle le véhicule sera mis sur le marché ?

Comme nous avons maintenant terminé la conception de base du véhicule et le développement du système d'inclinaison que nous avons testé au cours des 5 dernières années, nous sommes actuellement en train de mettre en place des accords de coopération et de récolter des fonds pour la dernière phase de production et le lancement des ventes. Nous avançons bien sur ces deux plans et visons une mise sur le marché d'ici la fin 2023.

Et existe-t-il encore des possibilités d'attirer des partenaires potentiels ?

Oui, certainement !  Nous serions ravis de le faire avec des fournisseurs situés en Belgique.   Je sais que l'industrie automobile et ses fournisseurs constituent un secteur relativement important en Belgique. Je pense donc qu’il existe des possibilités de développer de bons partenariats.  

C'est une très belle main tendue ! Et quand pourrai-je réserver un essai ? 

Ha ha, malheureusement, comme nous possédons un nombre limité de prototypes à ce stade, nous ne sommes pas en mesure de les utiliser pour des essais à grande échelle.... Mais pour vous Ward, je ferai une exception !  Pour les entreprises qui envisagent très sérieusement de collaborer avec nous ou d’entrer dans la société Kerv, nous pouvons bien entendu leur faire apprécier la sensation de conduite de notre produit lors d’un essai. 

Merci pour cet update toujours aussi intéressant, Arjan. J'espère vous rencontrer à nouveau très prochainement. Et je viendrai avec un des prototypes pour un essai …  Merci de m'avoir accordé cet entretien.

Cet article était-il utile ?