Pour mieux répondre au challenge organisationnel posé par la crise du coronavirus, dFakto et Penbox ont mis en place au CHU Brugmann une nouvelle plateforme de gestion de crise, en temps réel. Selon Loïc Gamain, directeur de projet chez dFakto, l'objectif est d'avoir une vue 360° sur l'état des ressources de l'hopital, de la capacité en termes de lits, des malades et du personnel.


Réorganisation des services et ressources au sein des hopitaux

La crise du Coronavirus a entraîné une  importante réorganisation des services hospitaliers et des horaires du personnel soignant. Pour répondre à ce challenge, le CHU Brugmann a collaboré avec les entreprises dFakto et Penbox.

Emilie Fyon, CEO de Penbox, en témoigne : "L'hôpital se transforme en permanence pour accueillir des patients atteints du Covid-19 et les outils actuels n'étaient pas adaptés à des changements aussi fréquents de paramètres tels que le nombre de lits disponibles. C'est aussi une crise qui se caractérise par sa durée et qui nécessitait donc un nouvel outil de gestion flexible pour compléter l'arsenal informatique existant". 

Un outil de gestion innovant développé en quelques jours

En collaboration avec dFakto, Penbox a développé en quelques jours une plateforme de gestion centralisée permettant de gérer en temps réel la disponibilité du personnel et de faire remonter des métriques, que la cellule de crise ou les services eux-mêmes peuvent éditer.

Loïc Gamain, directeur de projet chez dFakto explique : "En temps normal, l'hôpital fonctionne avec des plannings à la semaine et un service gère la suppléance. Mais ici il fallait aller beaucoup plus vite. À l'aide d'une application mobile, les salariés signalent leurs disponibilités, puis, quand ils travaillent, ils indiquent le service. Imaginons Coline, une infirmière qui peut commencer son service habituel à 9h et aller ensuite à 15h donner un coup de main en soins intensifs. On fait donc les check-in et les check-out pour savoir où se trouvent les soignants dans l'hôpital".

Une solution réplicable à d'autres structures

Selon dFakto et Penbox, cette plateforme de gestion de crise peut être appliquée à n'importe quelle organisation "sous tension", en l'occurence dans le cadre de la crise du Covid-19 : "C'est le cas bien sûr des centres hospitaliers, mais aussi des institutions publiques ou d'autres organisations en tension souhaitant disposer d'une solution opérationnelle".

Source : l'Echo du 1er avril 2020


Coronavirus : découvrez plus de ‘best practices’!

Le coronavirus a un impact majeur sur les activités des entreprises technologiques belges. Découvrez ici d'autres témoignages de dirigeants d'entreprises membres d'Agoria et inspirez-vous de leurs best practices et conseils pour assurer la continuité de votre entreprise.

Regardez ici