Recommandations en cas de pollution suite aux inondations | Agoria

Recommandations en cas de pollution suite aux inondations

Image
Publié le 26/07/21 par Isabel Zaghet
Vous avez été nombreux à être impactés par les inondations et cela a peut-être généré une pollution de votre site. Voici quelques recommandations.

En Wallonie 
 

Si vous êtes concerné par une pollution par des hydrocarbures et/ou des produits dangereux, voici les recommandations du Service Public de Wallonie (SPW) :

  • Stopper tout écoulement;
  • Contacter votre compagnie d’assurance en précisant l’ampleur présumée de la pollution;
  • Informer le DPC (Département de la Police et des Contrôles) de la situation (bilan succinct) via les adresses génériques suivantes : liege.dpc.dgarne@spw.wallonie.be; namur.dpc.dgarne@spw.wallonie.be ; mons.dpc.dgarne@spw.wallonie.be; charleroi.dpc.dgarne@spw.wallonie.be;
  • Contacter si nécessaire le SRI (Service Régional d’Incendie) et une entreprise spécialisée dans la dépollution;
  • Aérer les locaux;
  • Centraliser les fûts/bidons/cubis/big bag de produits chimiques dans un hall fermé, ventilé et à l’abri des intempéries, sur sol étanche;
  • Évacuer, via un prestataire agréé pour la collecte des déchets dangereux, tous les produits inutilisables et conserver les bordereaux.
     
  • S'il s’agit d’une pollution aux hydrocarbures :

o    Si la cave est encore sous eaux :

  •     Contacter directement son assurance en évoquant particulièrement la problématique de la fuite de la cuve à mazout ;
  •     Faire appel, via son assurance, à un collecteur agréé pour ce genre d'opérations (récupération mazout) et conserver précieusement les documents fournis par le collecteur qui a réalisé l'évacuation et attestant de l'élimination du mazout via une filière adéquate ; 
  •     Si la citerne contient encore du mazout contaminé par de l'eau, celle-ci doit également faire l'objet d'une vidange par un collecteur agréé pour ce genre d'opérations (récupération mazout) ;
  •     Si la citerne présente des fuites, il est impératif, une fois son dégazage, sa vidange complète et son nettoyage réalisés, soit de faire réparer la citerne par un professionnel compétent si cela est possible, soit, dans le cas contraire de l'évacuer.

o    Si l'eau n'est plus présente dans la cave (les murs et les sols peuvent alors être pollués) : 

  •     Contacter directement son assurance en évoquant particulièrement la problématique de la fuite de la cuve à mazout ;
  •     Faire appel, via son assurance, à une société spécialisée pour le nettoyage des murs et du sol (si le sol est étanche).
  •     Si par contre, le sol n'est pas étanche, il y a lieu de faire appel à un expert agréé en gestion des sols  mandaté par l'assurance, afin d'établir le plan d'actions à mettre en œuvre pour assurer l'assainissement du sol. Cet expert connaît la procédure à suivre et les mesures de gestion immédiate selon les formes et modalités prescrites à l'article 80 du décret du 1er mars 2018 relatif à la gestion et à l'assainissement des sols.  Les sociétés de nettoyage spécialisées sont connues des assurances. 
     
  • Si le sol est impacté, contacter un bureau d’études agréé dans la gestion des sols pollués pour estimer la zone impactée et prendre les dispositions ad hoc en vertu du décret du 1er mars 2018 relatif à la gestion et à l’assainissement des sols.
  • Dans un second temps, un rapport plus détaillé de la situation et des mesures prises et à prendre sera à fournir au DPC
Le nouveau numéro de SOS Environnement Nature est le 1718 (pour les Francophones) ou le 1719 (pour les Germanophones). Pour rappel, ce numéro gratuit, réservé exclusivement aux appels urgents. Les demandes de renseignements doivent être adressées à la DPC concernée.

A Bruxelles et en Flandre

Les recommandations reprises ci-dessus sont également valables pour les autres régions. Bruxelles Environnement précise la démarche à suivre : 

  • En premier lieu, prévenir les pompiers, car ils sont à même de placer des barrières aux pollutions dans les cours d’eau, ou mettre des produits dispersants.
  • Si les polluants partent vers les égouts, il faut prévenir immédiatement Vivaqua (service d’intervention 24h/24 et 7j/7, 02/739 52 11), pour éviter tout risque au travailleurs potentiellement présents dans le réseau d’égouttage. Il faut également prévenir la SBGE Tél. : +32(0)2 505 47 10 info@sbge.be, car certains polluants peuvent endommager sérieusement les stations d’épurations et compromettre l’épuration des eaux.
  • En cas de pollution du sol, voici la marche à suivre : https://environnement.brussels/thematiques/sols/pollution-du-sol/les-etudes-de-la-pollution-du-sol/pollution-fortuite-incident
Bruxelles Environnement est joignable au +32 (0)2 / 775.75.75. Le service Info-Environnement peut être contacté via email : info@environnement.brussels

Pour la Flandre, le contact à privilégier est l'OVAM (Openbare Vlaamse Afvalstoffenmaatschappij) à l'adresse email suivante : info@ovam.be ou par téléphone au 015/284 284.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez : isabel.zaghet@agoria.be

 

 

Cet article était-il utile ?