Umicore Olen et Engie transforment 48 batteries de voitures électriques en un système de batteries industriel | Agoria

Umicore Olen et Engie transforment 48 batteries de voitures électriques en un système de batteries industriel

Image
Publié le 15/10/19 par Peter Ansoms
48 batteries usagées de Renault Kangoo électriques ont reçu une seconde vie grâce à un système industriel de batteries 'second life' chez Umicore à Olen. Il s'agit d'une première belge qu'Umicore a réalisée en collaboration avec ENGIE.

Vu la popularité croissante des voitures électriques, se pose la question de savoir ce qu'il adviendra de toutes les batteries une fois que les voitures ne seront plus en service. Umicore peut recycler ces batteries, mais elles peuvent aussi souvent être réutilisées comme système de stockage d'énergie. ENGIE, acteur mondial dans l'énergie et les services, et Umicore, société membre d'Agoria, acteur mondial de la production et du recyclage des matériaux pour batteries rechargeables, ont uni leurs forces et appliquent ce principe pour la première fois sur un site industriel en Belgique.

Image

48 batteries Li-Ion de véhicules électriques du modèle Kangoo de Renault ont été placées dans des conteneurs et sont utilisées comme une grande batterie unique de stockage d'une capacité de 1,2 MW et d'une puissance de 720 kWh. Le contenu énergétique initial des batteries usagées était de 22 kWh par batterie. Dans cette application dite "second life", elles ont encore 15-17 kWh. Cela signifie qu'à leur arrivée à Olen, elles ont encore les deux tiers de leur capacité initiale, assez pour contribuer à la fois à l'économie circulaire et à la transition énergétique pendant encore dix ans, grâce à un équilibrage net. Lorsque l'offre est élevée, elles prélèvent de l'électricité sur le réseau pour la stocker ; lorsqu'il y a une forte demande, elles l'injectent.

Image

Le rôle principal de ces batteries consistera à soutenir la réserve primaire sur le réseau à haute tension d'Elia. Cette réserve primaire est activée en continu. Les installations que l'utilisateur du réseau utilise pour cette réserve détectent automatiquement les fluctuations de fréquence et y réagissent dans un délai de 30 secondes. Ce système de batterie sera offert à la réserve primaire pour assurer la stabilité du réseau.

ENGIE est responsable de la conception, de l'installation et du fonctionnement du système de batteries. Son centre de recherche ENGIE Laborelec suivra les performances des batteries 'second life' au cours des dix prochaines années et les analysera avec Umicore. Cela permettra d'acquérir des connaissances importantes sur le cycle de vie des batteries Li-Ion et fera du système de batteries d'Umicore une référence unique dans le domaine de l'économie circulaire.

Image

Umicore ne produit pas seulement des matériaux pour les batteries rechargeables des véhicules électriques, mais les recycle également à la fin de leur vie. Umicore dispose d'un modèle unique en circuit fermé dans lequel les matériaux recyclés sont réutilisés dans son processus de production.

Philippe Van Troeye, CEO d'ENGIE Benelux : "Ce projet commun avec Umicore s'inscrit parfaitement dans l'ambition d'ENGIE d'être le leader de la transition sans carbone. A l'avenir, de plus en plus de batteries de stockage seront utilisées, entre autres, pour absorber l'intermittence des énergies renouvelables et soutenir ainsi le réseau électrique. Le système de batteries 'second life' d'Umicore est également un test important pour surveiller la durée de vie des batteries et contribuer ainsi à l'économie circulaire".

Geert Defieuw, Site Manager d'Umicore Olen : "L'entreprise durable ne réside pas seulement dans les produits que nous fabriquons, mais aussi dans la manière dont nous le faisons. Ce nouveau système de batteries est pour nous une source d'énergie renouvelable, mais nous permet également de développer davantage nos connaissances et notre expertise dans le domaine des batteries rechargeables pour des applications 'seconde life'. Nous sommes fiers de travailler avec ENGIE sur cette application innovante et durable."

 
Vous êtes gagnant ? Faites-le savoir !
Vous êtes membre d'Agoria et votre entreprise enregistre des succès : nouvelle commande importante, innovation, extension, distinction, reprise de société… ? Faites-le-nous savoir ! Votre nouvelle sera publiée sur www.agoria.be ainsi que dans cette rubrique sur Agoria Online.

Comment vous y prendre ? C’est très simple : envoyez un texte d’une vingtaine de lignes maximum (de préférence avec photo) à redaction@agoria.be.

Cet article était-il utile ?