Le régime spécial d’imposition des cadres étrangers sous la loupe de l’administration fiscale | Agoria

Le régime spécial d’imposition des cadres étrangers sous la loupe de l’administration fiscale

Publié le 11/10/11 par Hilde Thys

Contrôles plus stricts

Le régime spécial d’imposition accordé aux cadres étrangers tel qu’il a été défini par la circulaire du 8 août 1983 connaît ces derniers mois certaines évolutions qui pourraient entraîner la perte du statut, principalement pour les cadres et spécialistes étrangers qui sont depuis plusieurs années en Belgique.

L’administration fiscale insiste en effet de plus en plus sur le caractère temporaire de l’emploi en Belgique, et sur le maintien des liens personnels et économiques dans le pays d’origine.

Il apparaît que les cadres concernés qui sont depuis 8 ou 10 ans en Belgique vont voir leur dossier automatiquement audité par le Service du Directeur étranger dans les prochains mois.

Quelles conséquences pour vos cadres étrangers ?

Vous souhaitez en savoir plus sur ces évolutions et sur les risques encourus pour vos expatriés ? Participez le jeudi 20 octobre au séminaire "La fiscalité internationale en pratique", organisé par ISIS-Consult ! Il reste encore quelques places disponibles.

Vous pouvez vous inscrire auprès de Virginie Walschaerts (voir ci-après) ou au moyen du formulaire d’inscription.

ISIS-Consult est un service d’Agoria qui, moyennant paiement, traite des questions et problèmes socio-juridiques et fiscaux de dimension internationale. Pour plus d’informations sur les services proposés et les tarifs, rendez-vous sur www.isis-consult.be ou envoyez un e-mail à secretariat@isis-consult.be.

Le reste est réservé aux membres Agoria