Employer branding et gestion des compétences : interview de nos trois experts Agoria | Agoria

Employer branding et gestion des compétences : interview de nos trois experts Agoria

Image
Publié le 31/03/21 par Robrecht Janssens
Les entreprises investissent de plus en plus dans l' "employer branding" et dans la gestion des compétences. Deux aspects fortement liés, mais dont le lien n'est pourtant pas toujours perceptible. Fabienne Martin, Mathilde Muller (expertes Agoria en gestion des compétences) et Sanja Chen (expert Agoria en Employer Branding), expliquent au cours de cette interview pourquoi il est important de connecter ces deux domaines. Surtout quand on sait que nos jeunes talents citent les "possibilités de formation" comme l'un de leurs principaux critères de choix d'un employeur...

L'article " La gestion de compétences pour des carrières durables" qui a été publié hier reprenait un texte erroné. L'erreur a été corrigée depuis mais pour éviter toute confusion, nous remettons le lien ici. Nos excuses pour le désagrément. Bonne lecture!

Pouvez-vous expliquer en quelques mots en quoi consiste l’Employer Branding ?

Sanja : "L'Employer Branding est un domaine lié au recrutement, mais cela va plus loin. En adoptant une approche ‘marque’, une entreprise renforce son image en externe mais aussi en interne. Pour quels résultats ? Une meilleure image employeur permet de se différencier des concurrents, retirer une plus grande fierté et aussi gagner une plus grande adhésion en interne. Mais surtout : rendre le recrutement bien plus efficace. En effet, un enjeu de plus en plus important est de créer une véritable expérience "candidat" . En d'autres mots, il s'agit d'impliquer les propres collaborateurs de l'entreprise et de leur confier un rôle d'ambassadeur. "

Envie d'en savoir plus au sujet de l'Employer Branding orienté upskilling et reskilling ? Contactez notre expert sanja.chen@agoria.be

On entend beaucoup parler d'upskilling/reskilling/digitalisation des compétences. Pourquoi ?

Fabienne : " Il ressort en effet de l'étude Agoria Be The Change - portant sur l'impact de la numérisation sur le marché du travail belge - que l'une des meilleures stratégies pour rester pertinent dans le monde de demain est la formation permanente.

L'amélioration des compétences et le renouvellement des compétences ne sont donc pas juste des termes à la mode, mais constituent bel et bien une réalité dans laquelle nous évoluons tous.

Afin de faciliter les démarches des entreprises, Agoria fournit des conseils sur mesure dans ces domaines ainsi que deux outils spécialement développés à cet effet :

Le talent et les compétences seront donc désormais plus que jamais évalués lors de l'entrée dans une entreprise, mais aussi tout au long de la carrière.

Que peut apporter la gestion des compétences à l'Employer Branding ?  

Mathilde : "La gestion des compétences va pouvoir influer sur les 3 dimensions de l’Employer Branding dont nous parlions plus tôt :

  1. Le recrutement: une entreprise devient plus attractive lorsqu'elle offre des possibilités d’évolution.
  2. La mobilité interne:
  • Du point de vue du collaborateur, cela signifie la possibilité d’évoluer par rapport aux besoins de l’entreprise et par rapport à l’évolution des technologies et donc, du marché du travail. Cela offre aussi la perspective d’un nouveau métier au sein de la même structure, dans une optique "gagnant-gagnant". Le collaborateur change, évolue et de son côté l'employeur garde ses talents.
  • Du point de vue de l’entreprise... Autant ne pas se voiler la face! Vu la difficulté croissante à dénicher des profils STEM qualifiés, il y a tout intérêt à accompagner les collaborateurs en place vers une nouvelle fonction à travers un plan de développement. Cela sera toujours plus aisé que de rechercher un mouton à 5 pattes dans un marché du travail ultra-concurrentiel.
  1. La rétention:  certaines entreprises semblent être encore réticentes à l'idée de donner de nouvelles compétences à leurs collaborateurs, de peur qu’ils n'en profitent pour aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs. Il n'y a pas plus mauvais raisonnement ! En effet, si le collaborateur se sent en sécurité et en phase avec le marché du travail, et qu'il se sent accompagné dans son évolution,il n'en deviendra que plus fidèle et efficace."

 

Les jeunes sont-ils sensibles à l’employer branding et à la gestion des compétences?

Sanja : "Absolument. Dans le cadre de notre « Agoria Company Tour » (visites d’entreprises et sessions en ligne), nous réalisons une enquête dans laquelle nous demandons aux étudiants de définir leur employeur idéal. Que montrent les résultats ? Sur un premier échantillon de 305 étudiants (datant de février/mars 2021, comportant principalement des ingénieurs industriels et civils), il ressort que le critère  "nombreuses possibilités de formation au sein de l’entreprise" fait partie du Top 3 des critères de la sélection d’un employeur (suivi de : ‘contenu de job varié/intéressant’ et de « bonne ambiance de travail »). Tout est dit.

L’évolution des besoins des compétences aura-t-elle un impact sur la manière d’attirer les talents ?

Mathilde : "Certainement ! Autrefois, les entreprises se contentaient de chercher des collaborateurs « prêt à l’emploi ». A partir d’aujourd’hui, il faut apprendre à regarder plus loin si l'on veut anticiper 2030.

Les technologies évoluent à une vitesse folle, et il est devenu quasi impossible pour un jeune diplômé, ou même un sénior, d'arriver à tout maîtriser. Ce qui est réellement important ce sont certaines compétences de bases, en l'occurence les compétences digitales, mais aussi les soft-skills. Et surtout, l’envie et l’aptitude à évoluer dans un monde en perpétuelle mutation.

En un mot, ce qui va compter ce sont le potentiel et la motivation du collaborateur, avant ses compétences techniques intrinsèques. Cela demande une autre approche de la gestion des compétences tant au niveau du recrutement que de l’évolution des métiers en interne."

Sur quels éléments mettriez-vous l’accent en termes d'Employer Branding dans le contexte actuel ?

Sanja : "Nous avons tous plus que jamais besoin de perspectives. Vos employés internes et candidats externes sont dans ce cas également. Leur montrer qu’en tant qu’employeur, vous vous efforcez de leur apporter des compétences de pointe (et que vous les accompagnerez dans ce but) le donnera d'immenses perspectives ainsi qu'un réel sentiment de sécurité. Comment s'y prendre ? Lors de votre communication RH/Employer branding, mettez en avant toutes vos possibilités de formation, la gestion des compétence, ses points forts en la matière, et surtout illustrez les avec des témoignages de collaborateurs, des trajets de formation, ainsi que des carrières inspirantes."

Employer branding "Upskilling & Reskilling" Individual Services

Concrètement, il s'agit d'un trajet en trois volets :

  • Un atelier de co-création avec des ambassadeurs (de haut niveau), pour le développement d'un storytelling autour de l'upskilling et le reskilling ;
  • Une stratégie orientée quick-wins : présentation d'arguments en faveur de l'upskilling et le reskilling sur la page web "Carrière", avec recours à des témoignages d'ambassadeurs et autres histoires inspirantes ;
  • Amélioration de l'expérience du candidat, avec intégration d'arguments en faveur de l'upskilling et le reskilling.

 

Fabienne : "Le Covid a été un véritable catalyseur de changements, surtout digitaux. On le voit : le changement des métiers s'ammorce, et il s'agit de prendre le train en marche. Pour autant, il faut veiller à l’adhésion des collaborateurs car les changements peuvent perturber. Avoir une marque-employeur forte qui prend en compte le management des compétences fait partie intégrante des valeurs de l’entreprise. Il démontre aussi au personnel que l’on oeuvre tous ensemble à un avenir meilleur, un avenir « futurproof » !

Vous trouverez ici le programme complet de Focus HR 2021 : Reset – Recharge – Realise.

Cet article était-il utile ?