Nouvel étiquetage énergétique pour les sources lumineuses en vigueur depuis le 1er septembre | Agoria

Nouvel étiquetage énergétique pour les sources lumineuses en vigueur depuis le 1er septembre

Image
Publié le 17/09/21 par Els Fonteyne
Grâce à l’amélioration constante de la consommation énergétique dans le secteur de l'éclairage, l’on ne trouvait plus, ces dernières années, dans les rayons des magasins, que des ampoules classées A, A+ ou A++. Afin de continuer à stimuler les nouvelles innovations et le progrès technologique, la Commission européenne a décidé de réviser et de renforcer les critères de ces classes énergétiques (règlement 2019/2015).
La révision/le renouvellement permet à nouveau de différencier les modèles économes en énergie et de laisser une marge pour mettre sur le marché des variantes plus performantes à l'avenir. Par conséquent, l'ancienne classification de E à A++ a été rééchelonnée de G à A, aucun produit n'étant actuellement disponible dans la classe énergétique la plus élevée. Ces changements nécessitent évidemment quelques explications supplémentaires.

Sur quels produits cette nouvelle étiquette énergétique pour les sources lumineuses doit-elle être apposée ?

Le règlement européen s’applique à toutes les sources lumineuses (ampoules LED, halogènes, etc.) mises sur le marché européen depuis le 1er septembre. Veuillez noter que cela ne concerne pas uniquement les ampoules mêmes.  Les luminaires et les produits contenant une source lumineuse qui ne peut être retirée sont également soumis à ce règlement et la nouvelle étiquette énergétique doit être apposée sur leur emballage.  Pour les luminaires vendus avec une source lumineuse amovible, la nouvelle classe d'efficacité énergétique de cette source doit être indiquée dans la documentation fournie.  

Comment reconnaître la nouvelle étiquette énergétique ?

Une étiquette indiquant la nouvelle classe énergétique doit être apposée sur les sources lumineuses.  À première vue, cette étiquette est similaire à l'ancienne, mais l'indication de la classe énergétique de A à G a, bien entendu, été adaptée.  En outre, l'étiquette comporte systématiquement un code QR qui renvoie à la fiche de données contenant des informations supplémentaires sur la source lumineuse.  Ces informations sont reprises dans une base de données européenne appelée EPREL. En tant que consommateur, vous pouvez ainsi toujours vérifier si le produit que vous achetez est sûr et fiable.  Cela permet également aux autorités de contrôle du marché de mieux lutter contre la fraude et les produits non conformes vendus notamment sur internet.

energylabel

Quand les nouvelles étiquettes feront-elles leur apparition dans les magasins et sur internet ? 

La nouvelle étiquette doit être apposée sur toutes les sources lumineuses mises sur le marché européen depuis le 1er septembre 2021. Les produits qui étaient déjà sur le marché peuvent conserver l'ancienne étiquette (et donc aussi l'ancienne classe énergétique) pendant encore 18 mois. Cela signifie que le 1er mars 2023 au plus tard, toutes les sources lumineuses porteront une étiquette indiquant la nouvelle classe énergétique. 

Une ampoule appartenant à la nouvelle classe énergétique D n'est-elle pas économe en énergie ?

Si, bien sûr ! En Europe, il n’existe plus d’ampoules dont les performances énergétiques sont « mauvaises ». En effet, les fabricants améliorent constamment l’efficacité énergétique et la durée de vie de leurs produits. Aujourd'hui, une ampoule LED produit environ 100 lumens par watt consommé, alors qu'une ampoule à incandescence ne générait que 10 lumens par watt. En outre, une ampoule LED dure dix fois plus longtemps ! 

Cependant, il faudra s'habituer à la nouvelle classe énergétique : conformément au nouveau règlement, de nombreuses sources lumineuses qui correspondaient à la classe A++ selon les anciens critères « tombent » soudainement dans la classe D. Par ailleurs, les anciennes et les nouvelles classes d'efficacité énergétique ne peuvent être comparées sur une base individuelle, car la méthode d'essai et les critères sous-jacents peuvent différer, et il a été explicitement décidé de renforcer les critères pour les classes A et B, de manière à garder une marge pour les nouvelles innovations à venir.  

Puis-je encore acheter des ampoules avec des écochèques ?

Bien sûr.  Les sources lumineuses portant une nouvelle étiquette énergétique A, B, C ou D peuvent être achetées avec des écochèques.  Pour les sources lumineuses présentant l'ancienne étiquette énergétique (c'est-à-dire qui ont été mises sur le marché avant le 1er septembre 2021), l'ancienne réglementation continue de s'appliquer : les écochèques peuvent être utilisés pour les produits de classe A+ ou A++.

Que devez-vous faire en tant que fabricant pour vous conformer au nouveau règlement ? 

Afin de permettre une application optimale de cette réglementation européenne, Agoria collabore avec la fédération européenne de l'éclairage LightingEurope, qui a publié un guide spécifique à cet effet.  Les membres d'Agoria peuvent le télécharger gratuitement.  Pour des conseils plus spécifiques, ils peuvent toujours s’adresser aux experts d'Agoria.

Cet article était-il utile ?