Nous en avons déjà parlé, mais à compter du 1er décembre, de nouvelles règles s'appliqueront à la fois aux conditions générales et aux contrats négociés individuellement qui seront conclus, renouvelés ou modifiés à partir de cette date. Les clauses illicites qui créent un déséquilibre manifeste entre les droits et obligations des parties contractantes seront alors interdites et nulles et non avenues.

Désolé, cet article est réservé aux membres d'Agoria. Vous avez déjà reçu vos codes d'accès? Introduisez-les ici et poursuivez votre lecture.

Votre entreprise est membre d'Agoria? Demandez vos codes d'accès et accédez à tout le contenu de notre site. Remplissez le formulaire.
Votre entreprise n'est pas membre d'Agoria? Découvrez ici les nombreux avantages d'une affiliation à Agoria.