Pas de voiture solaire sans... panneaux solaires ! Comment la BluePoint de l'Agoria Solar Team parvient-elle à parcourir 3 021 kilomètres dans le désert australien, sans consommer un seul litre de carburant ? Et une voiture solaire s'arrête-t-elle vraiment par mauvais temps ? Vous en saurez plus en regardant cette video sur l'approvisionnement en énergie de la BluePoint.



 Day Inge et Cedric ! La semaine dernière, nous avons parlé à vos collègues de la conception aérodynamique de la voiture solaire. Vous donnez vie à cette conception. Comment s'est déroulé le processus de production de la BluePoint ?

Inge Habets, Composites Engineer : "Dans le processus de production, nous construisons d'abord toutes les pièces en carbone de la voiture : les enjoliveurs, la coque inférieure, la coque supérieure, la chaise et la capote. Nous les construisons chacun séparément dans des moules différents. Nous coupons nos couches de carbone chez SABCA, une société spécialisée dans la fabrication d'ailes d'avions. Dès qu'un moule avec des couches de carbone entre dans le four, la résine entre les couches réagit et fond en une carrosserie solide pour la voiture. Finalement, à la fin du processus de production, nous assemblons les différents composants en un grand composant carbone."

De quels matériaux est faite la BluePoint ?

Cédric D'Haeyer, Composites Engineer : "La carrosserie et le châssis de la BluePoint se composent presque entièrement de matériaux légers, mais extrêmement résistants, comme l'aluminium et le carbone pour les avions. Nous avons également un certain nombre de pièces imprimées en 3D dans la voiture, comme la boîte pour le tableau de bord de la voiture. Nous pouvions compter sur le soutien de Trideus pour cela."

 La production de moules en carbone est-elle toujours sans problème ?

Inge : "Oh, il peut y avoir beaucoup d'erreurs ! Il y a quelques semaines, le démoulage de nos moules automobiles a mal tourné. Les premières pièces sortaient rapidement de leur "moule de cuisson", mais la dernière ne sortait tout simplement pas. A un moment donné, nous étions debout avec six personnes sur le châssis autour de la voiture, alors que celle-ci était hissée sur un treuil. Soudain, nous avons entendu une détonation et la voiture est finalement tombée de son cadre. Heureusement, sans dommage."

Ensuite, l'assemblage peut commencer. Dans quelle mesure est-il plus difficile d'assembler une telle voiture solaire qu'une armoire Ikea ?

Cedric : " Chez Ikea, d'autres personnes ont déjà passé du temps à s'assurer que toutes les parties s'emboîtent parfaitement. Notre voiture solaire est plutôt un prototype. C'est la première fois qu'on l'assemble. Vous rencontrez régulièrement des problèmes que vous devez résoudre rapidement et efficacement. Mais c'est là que réside le plaisir !" (rires)

 

 

 

Suivez l'Agoria Solar au plus près avec notre ligne du temps !