La BluePoint de l'équipe Agoria Solar Team regorge d'électronique high-tech. Les nombreux connecteurs et capteurs assurent une distribution efficace de l'énergie solaire pour la commande de la voiture solaire. Sur quel soutien ont-ils pu compter de la part des entreprises membres d'Agoria ? Lisez-le ici !


 


Bonjour Bram, Stijn et Louis. Pouvez-vous nous parler de la construction de l'électronique de la voiture solaire ?
Bram Everts, ingénieur électricien : "La partie " haute tension " se compose du panneau solaire, du moteur et de la batterie avec 824 cellules individuelles. Il y a aussi la partie'basse tension'. Il s'agit de circuits imprimés pour la commande, l'éclairage et l'écran du poste de pilotage sur lesquels le pilote peut voir sa vitesse."

Louis David, ingénieur électricien : "Nous avons une dizaine de PCB dans la voiture. Chaque appareil électronique a un circuit imprimé comme base. Il contient des dizaines, voire des centaines de composants. De plus, nous avons développé tous les circuits imprimés nous-mêmes, à l'exception du contrôleur de moteur."

Comment avez-vous mis au point ce système ?
Bram Everts : "Notre point de départ est toujours la voiture du Solar Team précédent. Nous examinons quels composants étaient bons dans le système et ce qui a mal tourné dans la course précédente. Nous nous concentrons principalement sur les points faibles et essayons de les améliorer davantage."

Louis David : "Nous voulions que la BluePoint soit un peu plus légère pour nos composants électroniques. C'est ce qu'on a fait ! Ils consommeront beaucoup moins et leur construction robuste les rendra beaucoup plus fiables."

L'électronique de la voiture solaire est-elle piratable ?
Stijn Govaerts, ingénieur en informatique : "Heureusement que non. Nous utilisons un système fiable avec un cryptage fort. Cela signifie que toutes les données envoyées sans fil vers et depuis le véhicule sont hautement cryptées. En tant qu'externe, il est très difficile de déchiffrer ce cryptage, et encore plus difficile de conduire la voiture à l'extérieur. En fait, ça devrait être presque impossible."

Pouvez-vous compter sur le soutien de l'industrie ?
Louis : "Certainement. Nous avons besoin d'innombrables composants. Pour ne citer qu'un exemple : au total, nous utilisons plus de 50 mètres de câble pour connecter tous nos composants internes ! Nous avons reçu des câbles légers de Capable pour le câblage du panneau solaire. Beluma nous a sponsorisé avec des fixations et Phoenix Contact avec des connecteurs, câbles, antennes et autres équipements électriques généraux que nous utilisons dans la voiture solaire."

Stijn : "Le soutien est vraiment venu de tous les coins. En collaboration avec Heidenhain, nous avons cherché un système précis pour le " retour de position et d'emplacement " du moteur. Honeywell a fourni divers capteurs pour le fonctionnement général de la voiture solaire. Tout est également soigneusement testé, en particulier avec une grande source de courant continu que CN Red nous a fournie. Comme vous pouvez le voir, notre voiture solaire est un créneau très particulier, donc nous avons aussi besoin de composants de haute qualité provenant d'entreprises spécialisées." 

Suivez l'Agoria Solar Team de près avec notre timeline!