Vendredi dernier, l'Agoria Solar Team et l'E3 BinckBanck Classic ont offert une première en cyclisme : pour la première fois, une course cycliste a été ouverte par une voiture solaire. La Punch 2, qui a gagné la première place au Chili en octobre, était sur la ligne de départ avec les coureurs le 29 mars. L'équipe, composée d'étudiants de la KU Leuven, voulait ainsi démontrer le potentiel de l'énergie solaire et de la mobilité verte.


L'E3 BinckBanck Classic, une course cycliste de 204 km, fait partie de l'UCI World Tour et marque le début de la Semaine cycliste flamande. La Punch 2 a ouvert la course en étant la dernière voiture à quitter Harelbeke. A l'arrivée, la voiture solaire a franchi la ligne d'arrivée en premier, avant même les coureurs. Pour la première fois, l'équipe a vécu une véritable situation de course, ce qui a suscité beaucoup d'enthousiasme.

"En tant que pilote de la huitième équipe, je n'avais jusqu'à présent effectué que des circuits. L'E3 BinckBank Classic a donc été ma première véritable expérience sur la route. C'était une expérience formidable et je suis heureux que tout se soit bien passé ", déclare Nelis Geurts, pilote du Solar Team.

Course solaire contre course cycliste

Curieusement, il y a plusieurs similitudes entre une course cycliste et une course de voitures solaires. Tout comme dans la course, la stratégie est la clé du succès, mais l'esprit d'équipe est aussi un élément récurrent frappant.

 

Dans les coulisses, toute une équipe travaille dur pour la faire gagner la voiture (ou le leader de l'équipe). Les préparatifs, la tension et la joie à l'arrivée sont très similaires à ceux d'une véritable course de voitures solaires. Tout cela garantit que la coopération entre le Solar Team et l'E3 BinckBank Classic se passe le mieux du monde.

Lisez aussi