mHealthBelgium est une initiative, entre autres, d'Agoria et du Gouvernement pour offrir une place aux applications mobiles de santé de qualité. La plateforme compte aujourd'hui 23 applications validées qui contribuent à améliorer les soins aux patients de différentes façons.


mHealthBelgium  est une initiative du Gouvernement fédéral, des administrations de la santé et du secteur des technologies médicales visant à donner aux applications mobiles une place officielle dans le secteur belge des soins de santé. Il y a tellement d'applications en circulation qu'il est impossible pour les prestataires de soins de santé, les patients, les institutions de soins de santé ... de séparer le bon grain de l'ivraie. mHealthBelgium veut aider en donnant aux bonnes applications médicales un label de validation, afin que les patients et les prestataires de soins de santé puissent les utiliser en toute tranquillité.

Pour la validation, une "pyramide" en trois niveaux est utilisée. Plus une application veut monter dans la pyramide, plus elle doit remplir de conditions. Les niveaux M1 et M2 sont à présent activés. L'Inami est en train de finaliser le troisième et dernier niveau, M3. Pour les demandes à ce niveau, est prévu u modèle de financement sur mesure. L'objectif est d'inclure l'utilisation d'apps labelisées M3 dans le financement d'un ensemble de soins, à l'instar des conventions en matière de soins.

Entretemps, mHealthBelgium compte de 23 applications validées qui contribuent à améliorer les soins de santé de diverses manières. 6 d'entre elles ont déjà reçu le label de qualité M2, ce qui signifie qu'elles répondent à tous les critères TIC en matière de communication sécurisée, de connectivité et d'interopérabilité avec les applications "classiques" de santé en ligne dans notre pays. Il est ainsi beaucoup plus facile pour les prestataires de soins de santé d'intégrer l'utilisation d'une application M2 dans la pratique quotidienne des soins de santé. Il va sans dire que les candidatures au niveau M2 répondent également à tous les critères du niveau M1. Par exemple, elles ont un marquage CE et déclarent être en conformité avec le règlement général européen sur la protection des données (GDPR).