La branche EMEA de Terumo, société membre d'Agoria, basée à Louvain, annonce le lancement de la plateforme Holmium. Grâce à cette plateforme, les tumeurs primaires du foie et les cancers métastasés du foie peuvent être traités de manière intégrée au moyen de la radiothérapie interne sélective (SIRT). Selon le stade du cancer, le traitement par la plateforme SIRT Holmium augmente les chances de survie ou prolonge l'espérance de vie du patient.


Terumo EMEA était, jusqu'à cet été distributeur d'une partie de la plateforme Holmium , mais depuis l'acquisition de la société néerlandaise Quirem Medical et l'approbation de la dernière étape, la société peut maintenant se dire fournisseur intégré de radiothérapie interne sélective (SIRT). Ce traitement cible les tumeurs primaires du foie et les métastases de cancer au foie. "Après ce marquage CE, l'ensemble de la plateforme SIRT Holmium peut être mis en œuvre en Europe pour la toute première fois", déclare Axel Vosters, marketing manager de Terumo BeNeLux.

De l'intérieur

La plateforme Holmium permet d'administrer une radiothérapie dans laquelle la tumeur est attaquée de l'intérieur. "Ce traitement est très ciblé sur une base individuelle, réduisant au minimum absolu les dommages causés aux tissus sains. Selon le stade du cancer, la thérapie augmentera les chances de survie du patient ou prolongera son espérance de vie.  À un stade précoce, la thérapie est destinée à réduire la tumeur, après quoi le chirurgien pourra l'enlever ou le patient sera considéré pour une greffe de foie", explique-t-il.

Trois phases

Trois phases sont identifiées dans la plate-forme Holmium. Au cours de la première phase, également connue sous le nom de "Quirem Scout work-up", une quantité limitée du produit est introduite dans les vaisseaux sanguins du foie du patient au cours d'une petite procédure visant à déterminer où va la radioactivité. Dans une deuxième phase, le logiciel Q-Suite- est utilisé pour déterminer quelle dose de produit est nécessaire pour obtenir le résultat souhaité et quelles parties du foie nécessitent le plus de radioactivité. Enfin, l'opérateur à l'hôpital, à l'aide de sphères de quirem (microsphères radioactives), effectue le traitement final sur le patient, qui pourra ensuite être vérifié à l'aide du logiciel Q-Site.

Groupe cible

La plateforme Holmium sera utilisée par la médecine nucléaire (pour la dose de rayonnement), l'oncologie (orientation des patients) et la radiologie interventionnelle (opérateur effectuant le traitement). "Il y a actuellement des contacts avec plusieurs hôpitaux, à Alost, Gand, Bruxelles et Louvain, qui ont récemment acquis de l'expérience avec Holmium-SIRT, mais qui pourront désormais utiliser l'ensemble de la plate-forme", conclut Axel Vosters.

 
Vous êtes gagnant ? Faites-le savoir !
Vous êtes membre d'Agoria et votre entreprise enregistre des succès : nouvelle commande importante, innovation, extension, distinction, reprise de société… ? Faites-le-nous savoir ! Votre nouvelle sera publiée sur www.agoria.be ainsi que dans cette rubrique sur Agoria Online.

Comment vous y prendre ? C'est très simple : envoyez un texte d'une vingtaine de lignes maximum (de préférence avec photo) à redaction@agoria.be.