À partir de décembre prochain, Telenet lancera, en collaboration avec des organisations sociales, le premier test de sa solution 'Telenet Essential Internet' : un internet à un tarif fixe de 5 euros par mois pour les groupes les plus précarisés qui ne disposent pas d'une connexion internet à domicile ou alors disposent seulement d'une connexion internet très limitée. Telenet prolongera en outre son programme Wi-Free jusqu'à la fin de l’année scolaire. Les familles défavorisées qui ont des enfants scolarisés peuvent grâce à cela se connecter gratuitement à l'un des plus de 1,5 million de spots Telenet Wi-Free.


Le COVID-19 a mis en évidence la fracture numérique au sein de notre société. La crise sanitaire nous a contraints à une accélération numérique mais certains groupes n'ont pas pu suivre et se retrouvent exclus de la société.  Plus que jamais, la technologie est la clé d'une participation active à la société numérique.

L'opérateur de télécommunications Telenet, entreprise membre d'Agoria, s'est engagé à contribuer efficacement à ce défi social par des initiatives concrètes.

Depuis le début de la crise sanitaire, Telenet distribue des codes d’accès aux familles défavorisées qui ont des enfants scolarisés ou des jeunes aux études, par le biais des établissements scolaires et des organisations sociales telles que les CPAS. De la sorte, les personnes qui ne disposent pas d'une connexion internet à domicile peuvent se connecter gratuitement à l'un des plus de 1,5 millions de spots Wi-Free de Telenet.  Plus de 6.000 familles défavorisées, de Flandre et de Bruxelles, utilisent cet accès à internet gratuit depuis mars.  Le rebond du virus, au début de l'année scolaire, a clairement démontré que ce besoin était toujours présent. Telenet constate en effet à nouveau une augmentation du nombre de demandes de codes d’accès. C'est la raison pour laquelle l'entreprise a décidé de prolonger jusqu'au 30 juin 2021 au moins ce programme Wi-Free, qui peut être déployé en temps de crise.  

Telenet veut aller encore plus loin en offrant l'internet de base à un tarif fixe de 5 euros par mois aux familles et aux personnes très vulnérables. Grâce à un petit appareil qui convertit le signal de téléphonie mobile (4G) en un signal WiFi, les familles peuvent surfer sur l'internet de base à la maison pour, par exemple, faire leurs devoirs, chercher du travail ou consulter des informations en ligne. À partir de décembre, Telenet veut tester la solution en étroite collaboration avec les organisations sociales locales auprès de 700 familles dans deux villes flamandes et à Bruxelles.  Au printemps 2021, après une évaluation approfondie, l'entreprise veut déployer ce programme à plus grande échelle, en Flandre et à Bruxelles. D'ici la fin de l'an prochain, Telenet entend ainsi venir en aide à 10.000 familles précarisées en Belgique. Le projet pourrait être encore davantage développé par la suite.

Enfin, l'opérateur télécom veut également contribuer de manière constructive à l'ambition du gouvernement flamand de réduire la fracture numérique, et à la conception du Centre d'expertise STEM que la Fédération Wallonie-Bruxelles entend mettre en place l'année prochaine.

Retrouvez ici plus de détails sur ces différentes initiatives.