La société CCV, membre d'Agoria et fournisseur de solutions de paiement, a élargi sa gamme d'applications de paiement sur terminal avec Payconiq by Bancontact. Avec 165 000 transactions au cours des 8 derniers mois, le service s'est révélé être un franc succès. L'introduction de l'application lors du premier confinement a été considérée par de nombreux consommateurs comme un nouveau moyen de paiement sans contact.


Jusqu'au lancement de Payconiq by Bancontact, les utilisateurs ne pouvaient que scanner avec leur smartphone le code Payconiq QR généralement affiché sur un autocollant à côté de la caisse.

Permettre la lecture d'un code QR numérique présente de nombreux avantages par rapport à un code statique. Le client n'a plus besoin de saisir le montant. Quand le paiement est réussi, le client (sur son smartphone) et le commerçant (sur son terminal) reçoivent tous deux une confirmation. Les détaillants disposant d'un terminal de paiement CCV peuvent proposer tous les modes de paiement sur un seul appareil : cartes de débit, cartes de crédit, chèques-repas et codes QR. 

CCV est actuellement le seul fournisseur belge qui propose Payconiq directement sur le terminal de paiement.


Sam Arckens, CCO de CCV

" Entre mars et mai 2020, nous avons activé le service Payconiq sur 13 000 terminaux existants et assuré l’activation automatique à chaque nouveau contrat. Ainsi en juin, on a relevé 20 000 transactions Payconiq chez les commerçants clients de CCV. Un succès sans doute accru par le contexte sanitaire où les consommateurs favorisent énormément le paiement sans contact. Les paiements mobiles comme le scannage du code QR Payconiq sont devenus un complément idéal  aux paiements sans contact avec la carte  ».

Sam Arckens, Chief Operating Officer, CVV

Des paiements sans contact chez le commerçant du coin  

Sur les huit derniers mois de l’année 2020, le fournisseur de paiements CCV a comptabilisé environ 165 000 transactions réalisées via Payconiq sur ses terminaux pour un montant total d’achat de près de 4,19 millions d’euros. Soit une moyenne de 52 euros par transaction. « Le smartphone évolue de plus en plus vers le statut de moyen de paiement "tout en un", une tendance dont CCV a parfaitement consciente », assure Sam Arckens de CCV. 

Les consommateurs favorise volontiers le paiement sans contact et ont facilement adopté l’application Payconiq de Bancontact, et tout particulièrement pour leurs achats dans l’alimentation au niveau local. En haut du podium, on trouve les boulangeries, suivies par les boucheries, sandwicheries, épiceries… Le paiement Payconiq est également prisé dans les friteries et dans l'horeca, où, bien sûr, ce succès a été influencé par la crise COVID-19.

"J’ai commencé avec le foodtruck The Chickenman il y a 20 ans dans un secteur où le paiement par cash était la norme. Au fil du temps, j’ai eu des demandes de plus en plus régulières de la clientèle d’accepter le paiement par carte. Nous avons donc opté pour un système de paiement mobile et désormais, entre 80 et 90 % de nos clients se sont mis au paiement électronique. Et de plus en plus optent pour le sans contact avec la carte ou l’app Payconicq ce qui pour moi est un vrai plus tant au niveau pratique que hygiénique !"

Stijn Ameye, gérant de deux foodtrucks "The Chickenman"

Plus d'informations sur :  www.ccv.eu