Le Sports & Entertainment Technology Club a récemment organisé, en collaboration avec Flanders Investment & Trade, une plug-in session "Sports in Australia". Luca Bottallo, représentant économique flamand à Melbourne, a présenté le vaste écosystème qui entoure les différents sports, les infrastructures sportives, la technologie sportive et les services d'assistance du pays.


Le sport est une part importante de la culture australienne : sur le plan économique, il représente 2 à 3 % du PNB. La valeur économique totale (tant directe qu'indirecte) du secteur est estimée à 50 milliards de dollars. Des sports tels que le football australien (AFL), la National Ruby League (NRL) et Cricket Australia y jouent un rôle majeur. "L'industrie du sport australienne veut également évoluer rapidement vers la technologie, selon la Vision 2024 Sportstech de la Commission australienne du sport", explique Luca Botallo.

Le taux d'adoption des technologies sportives est déjà relativement élevé en Australie : 39 % de la population adulte utilise une forme de technologie pendant l'exercice, 17 % utilise des applications pour surveiller leur activité quotidienne ou leur entraînement sportif et 14 % utilise une technologie portable pour la surveillance cardiaque. Il y a encore de grandes opportunités à saisir pour les entreprises belges, dit Botallo : "Il y a actuellement une pléthore de produits sur le marché australien tels que les bracelets d'activité pour les smartwatches et les trackers à clip. Mais il manque encore une technologie de traçage qui puisse être tissée dans les vêtements, mise en œuvre dans les chaussures ou appliquée à la peau de l'athlète". 

Un autre élément caractéristique de la technologie sportive australienne, concerne les données : "Nous assistons à une révolution rapide de l'analyse sportive dans tous les sports professionnels en Australie. Dans des sports tels que la NRL et l'AFL, les sociétés d'analyse de données prédisent d'abord les performances de chaque joueur, en se basant sur des centaines de facteurs algorithmiques pour chaque sport. Ces données sont ensuite utilisées pour effectuer des simulations de correspondance. L'AFL est connu comme l'un des sports les plus riches en données, avec jusqu'à 5 000 éléments de données saisis à chaque match".

Enfin, toute l'expérience sportive devient numérique. D'une part, les stades et les équipes sportives proposent des expériences numériques personnalisées, telles que des applications pour les stades et des informations sur les matchs en temps réel sur des tableaux numériques pour accroître la participation des supporters.  D'autre part, les "sports électroniques" deviennent de plus en plus une activité en plein essor. En Australie, on estime déjà à 1,8 million le nombre de fans de sports électroniques qui suivent régulièrement les grands tournois sportifs en ligne par streaming. En outre, il existe des arènes e-sports dans les cinémas (projet commun Gfinity Esports Australia et la chaîne de cinémas Hoyts) et également un centre e-sports très performant sur le Cricked Ground de Sydney).

Vous voulez tout savoir sur les possibilités offertes par les technologies et les infrastructures sportives australiennes ?
Cliquez ici pour voir l'intégralité du webinaire.