La conception hygiénique des solutions d’automatisation robotisées permet aux entreprises du secteur alimentaire d’éliminer le risque de contamination microbienne. Dans cet article, nous nous penchons sur l'analyse des risques et dangers, première étape du processus à suivre lorsqu’on souhaite déployer un robot qui entre en contact avec des aliments.


Analyse des risques

Lors de la conception de systèmes robotisés pour le secteur de l'alimentation, la première étape consiste en une analyse complète des risques afin de cerner les risques de contamination de l'installation. Sa réalisation doit être abordée collectivement. Chaque composant, assemblage, démontage, modification, surveillance des systèmes, nettoyage... doit être examiné, évalué et consigné dans un manuel écrit complet sur l'évaluation et la mise en œuvre du projet.

La contamination des aliments a lieu lorsqu’un aliment est contaminé par une autre substance. Ces risques peuvent être répertoriés comme suit : dangers physiques (particules de rouille, particules de peinture, objets étrangers...), dangers biologiques (germes, virus, champignons, parasites...) et dangers chimiques (contamination croisée par des lubrifiants, des fluides hydrauliques, des particules de peinture, des résidus d'agents de nettoyage et de désinfection...).

Source : Sirris - Cliquez ici pour lire l’article complet  et en savoir plus sur la conception hygiénique de machines pour l'industrie alimentaire.

Lisez également le précédetn article que nous avons publié sur cette thématique :