Le Groupe PSA et Punch Powertrain ont signé un accord visant à créer une deuxième joint venture et étendre ainsi leur partenariat stratégique dans le domaine de l'électrification, pour contribuer à lutter contre le changement climatique.


La nouvelle joint venture, ‘Punch Powertrain PSA e-transmissions’, aura pour but de concevoir, fabriquer et fournir des composants et sous-systèmes de pointe pour la future génération de  transmission électrifiée (e-DCT).

Cette transmission équipera les véhicules électriques hybrides légers (MHEV) et hybrides rechargeables (PHEV) du Groupe PSA dans le monde entier. L'objectif est toutefois de fournir également d'autres constructeurs automobiles dans le monde entier.

La nouvelle joint venture devrait être opérationnelle d'ici le troisième trimestre 2020. La société Punch Powertrain, membre d'Agoria, deviendra l'actionnaire majoritaire avec une participation de 61 %.

"Nous sommes ravis de lancer ce deuxième accord de co-entreprise avec Groupe PSA, deuxième constructeur automobile en Europe", a déclaré Jorge Solis (photo), Directeur Général de Punch Powertrain.

"Au cours des 45 dernières années, Punch Powertrain a constamment innové en matière de technologies de transmission innovantes et économiques. Cette nouvelle co-entreprise sera le fer de lance de l'industrialisation de notre prochaine génération de transmissions pour véhicules électriques hybrides pour Groupe PSA et d'autres constructeurs automobiles dans le monde."

Jorge Solis, CEO, Punch Powertrain

Concrètement, Punch Powertrain fournira à la nouvelle entité son unité commerciale liée au DT2 et les principales fonctions de développement, de production et de soutien qui y sont associées. Punch Powertrain transférera également ses installations actuelles liées au DT2 à Saint-Trond (Belgique) et à Eindhoven (Pays-Bas). La DT2, une transmission à double embrayage, est la première transmission du secteur automobile à intégrer un moteur électrique dans un véhicule hybride léger.

Le Groupe PSA, pour sa part, groupe automobile français qui comprend des marques telles que Peugeot, Citroën, Opel, Vauxhall et DS Automobiles, apporte un investissement en espèces. "Notre stratégie de fabrication est basée sur l'intégration verticale des composants, en particulier des technologies critiques telles que les systèmes d'entraînement électrifiés. Nous comprenons que l'avenir ne se limite pas à la réduction des émissions. Le défi est avant tout de le faire à un prix abordable, comme l'exige notre raison d'être (Central Purpose)", a déclaré Olivier Bourges, Executive Vice President, Programs & Strategy et membre du conseil d'administration.

 
Vous êtes gagnant ? Faites-le savoir !
Vous êtes membre d'Agoria et votre entreprise enregistre des succès : nouvelle commande importante, innovation, extension, distinction, reprise de société… ? Faites-le-nous savoir ! Votre nouvelle sera publiée sur www.agoria.be ainsi que dans cette rubrique sur Agoria Online.

Comment vous y prendre ? C'est très simple : envoyez un texte d'une vingtaine de lignes maximum (de préférence avec photo) à redaction@agoria.be.