2020 n’a aucunement été une année perdue pour le spécialiste de l’aménagement de bureau limbourgeois Pami. Par rapport à 2019, son chiffre d’affaires a augmenté de pas moins de 10%. Quelles en sont les raisons ? Des solutions de bureau pour le télétravail qui ont rencontré un franc succès. Pour couronner le tout, Pami a même décroché le projet le plus important de son histoire et l’a réalisé en un temps record. Dans l’intervalle, la société a investi massivement dans l’avenir.


Qui?

Pami à Pelt, Limbourg.

Quoi?

Une entreprise familiale, spécialisée dans la création et la réalisation d'intérieurs de bureau inspirants et motivants. Tant les entreprises que les travailleurs à domicile y trouvent ce qu'ils recherchent.

Pourquoi ce kudos?

Pami a aidé beaucoup d'entreprises et de télétravailleurs à faire face à la crise du coronavirus et a en même temps obtenu sa plus grosse commande jamais enregistrée auprès du Service public régional de Bruxelles (SPRB). L'entreprise a également réalisé des investissements considérables dans ses machines, le développement de ses produits, son parc de véhicules et la rénovation de son showroom.

 

Le PDG Lode Essers déclare : « Nous avons enregistré une année très fructueuse en dépit de la crise du coronavirus. Notre chiffre d’affaires a grimpé pour atteindre 26 millions d’euros en 2020. C’est 10% de plus qu’en 2019. Comment expliquer cette évolution ? Je pense qu’en tant qu’entreprise, nous avons réagi avec une grande vivacité aux besoins du marché. En raison de la crise du coronavirus, les employés des entreprises ont été extrêmement nombreux à télétravailler. Mais ils ne disposaient pas toujours de l’équipement nécessaire. Les entreprises et les organisations ont également dû faire face à une toute nouvelle réalité sur le terrain. En tant que concepteurs d’espaces de travail, nous avons réagi rapidement avec nos solutions pour le bureau et le télétravail « Safe@Work » et « Safe@Home ».

« Notre approche globale de l’aménagement des espaces de travail a été bien accueillie par le marché. En tant que fabricant local, nous réalisons des solutions personnalisées et orientées client avec une grande flexibilité. C’est d’ailleurs ce que les clients attendent de nous. Cet atout, allié à l’efficacité de notre service, aux conseils et à l’aide pratique que nous offrons à nos clients, explique selon moi nos excellents résultats pour 2020. »

Le plus grand projet jamais réalisé

En 2020, Pami, en collaboration avec la société immobilière Cushman & Wakefield, a également décroché le plus grand projet de son histoire : l’aménagement des nouveaux bureaux du Service public régional de Bruxelles (SPRB) avec le mobilier de bureau le plus moderne et le plus contemporain.

Lode Essers : « Nous avons soumis notre candidature pour ce projet au cours de l’été 2020. Ce n’est qu’à la fin du mois d’octobre que nous avons reçu la réponse définitive et qu’il nous a été attribué. En revanche, cela signifiait que nous devions achever l’ensemble du projet en un mois. Fabriquer, livrer et installer du mobilier de bureau flambant neuf pour les 2.000 fonctionnaires qui ont reçu leur poste de travail dans l’Iris Tower de la Gare du Nord à Bruxelles. Un bâtiment de 137 mètres de haut, 32 étages et une superficie de bureaux de 40.000 mètres carrés. Avec notre équipe dynamique et nos partenaires passionnés, nous avons pu mener à bien ce projet avant la fin de l’année 2020. Le Service public régional de Bruxelles dispose désormais de bureaux aménagés selon les méthodes et techniques de travail les plus récentes. »

Des investissements importants

En outre, Pami a continué à investir massivement dans l’avenir en 2020. Lode Essers : « Fin 2019, nous avons élaboré un plan stratégique ambitieux, comprenant des investissements dans l’expansion et la modernisation de notre parc de machines, de nos produits et de nos showrooms. Lors du déclenchement de la crise du coronavirus, nous avons gardé ces plans à l’étude pendant un certain temps, mais nous avons décidé de les poursuivre résolument malgré tout. Nous avons investi plus de 3 millions d’euros dans notre entreprise l’année dernière. Un choix réfléchi et stratégique qui donne une bulle d’air à nos plans de croissance. 

"Les investissements dans le parc de machines concernent à la fois des machines pour le travail du bois (perceuses laser, centre d'usinage automatique, centre de perçage et de fraisage automatique) et des machines pour le travail des métaux (laser à tube). Dans le domaine du développement de produits, nous nous sommes concentrés sur diverses nouveautés pour les lieux de travail à domicile, sur les produits de sécurité pour le bureau (écrans de sécurité, poteaux de désinfection, etc.) et sur diverses nouveautés avec une approche circulaire pour le "new way of working" (canapés de salon, systèmes d'étagères, etc.). En outre, nous avons acheté des camions EURO6 et notre showroom a été entièrement rénové", a également expliqué Lode Essers à Agoria.

PLus d'infos : www.pami.be

Le télétravail étant devenu une obligation, Agoria reçoit de plus en plus de questions à ce sujet. Le télétravail 'structurel' va probablement devenir une caractéristique permanente dans de nombreuses entreprises après la crise du coronavirus. Agoria et les membres de notre groupe d'entreprises 'Office Furniture' sont prêts à vous aider dans votre organisation. Vous pouvez trouver plus d'informations ici.

Photo: Service public régional Bruxelles - Iris Tower