De nouvelles mesures ont été introduites ce mercredi 29 juillet pour contenir le coronavirus. Agoria soutient l'approche ciblée et appelle à ce que toutes les recommandations soient suivies. Marc Lambotte, CEO d'Agoria : "Le secteur technologique mise également sur le télétravail (lorsque cela est possible) et sur la bulle sociale de 5 personnes. Tout doit être fait pour préserver la santé des personnes ainsi que celle des entreprises."


Les décisions du Conseil national de sécurité sont strictes mais nécessaires pour éviter un confinement général. Si nous ne prenons pas de mesures drastiques dès maintenant, notre pays risque d'être confronté à une deuxième vague de contaminations qui entraînerait des conséquences économiques et sanitaires très graves.

La FEB appelle également les citoyens à assumer leurs responsabilités et à suivre rigoureusement les règles de sécurité. "Les interventions du Conseil national de sécurité, complétées par des mesures locales adaptées à des situations spécifiques, sont strictes mais nécessaires. Tous ensemble, nous avons maintenant l'obligation morale de respecter strictement ces mesures. En effet, dans le cas contraire, on pourrait assister à un confinement général en septembre avec encore plus de chômage et de faillites, ainsi qu'à une forte pression sur le système de santé. Qui voudrait cela ? Ce n'est de toute évidence pas le cas du monde des entreprises", déclare Pieter Timmermans, patron de la FEB.


Coronavirus : restez informé !

La propagation du coronavirus (COVID-19) a un impact majeur sur l'activité des entreprises technologiques belges. Nos experts Agoria suivent de près les informations liées à la pandémie et répondent à vos questions concernant les mesures prises par les autorités. Consultez ici nos mises à jour quotidiennes.

Lire plus