La digitalisation va certes entraîner des pertes d'emplois, mais dans le futur d’autres emplois seront créés massivement. Pour chaque emploi perdu à l'avenir, 3,7 nouveaux seront créés, selon les calculs d'Agoria.


Cette première étude approfondie du marché belge du travail jusqu'en 2030, réalisée par Agoria en collaboration avec VDAB, le Forem et Actiris, présente en autres les évolutions pour le pays, les trois Régions, 16 secteurs d'activité et 75 profils d'emploi, des prévisions quantitatives et qualitatives, le nombre de postes vacants, les flux de travailleurs entrants et sortants, l'écart entre la demande et l'offre, les compétences numériques qui seront demandées à l'avenir ainsi que des recommandations à l'attention des décideurs politiques.

Oui, envoyez-moi le livre blanc Agoria : “Be The Change : Shaping the future of work”: