Le rapport annuel 2019 de la Commission européenne sur le fonctionnement du "système d'alerte rapide pour les produits dangereux" montre que 2243 alertes ont été échangées. Les jouets et les voitures sotn les produits qui ont été les plus fréquemment signalés.


Le système européen d'alerte pour les produits de consommation non alimentaires dangereux permet aux États membres et à la Commission européenne de s'informer mutuellement et rapidement lorsqu'ils détectent des produits dangereux présentant un risque grave. Le rapport annuel 2019 montre que les autorités ont échangé 2243 alertes sur des produits dangereux.

Ces avertissements étaient suivis d'actions telles que le retrait ou la destruction d'un produit avant qu'il ne parvienne au consommateur, et pouvant aller jusqu'au rappel produits dangereux déjà utilisés.

Produits

Les jouets donnent le plus souvent lieu à un avertissement (29 %), suivis par les véhicules motorisés (23 %) et les appareils électriques (8 %).

Risques

Les risques de blessures sont les plus fréquemment signalés (27 %), suivis par les risques chimiques (23 %), le risque de suffocation pour les enfants (13 %) et les chocs électriques (10 %).

Pays d'origine

La plupart des produits signalés par le système provenaient de l'extérieur de l'UE, dans la plupart des cas d'Asie. Un peu plus de 50 % provenaient de Chine et de Hong Kong.

Consultez ici le rapport annuel 2019 de la CE sur les produits de consommation dangereux.