Aujourd'hui, Agoria fait tout son possible pour éviter un second confinement de notre secteur et des entreprises en général. Le gouvernement pense également dans ce sens, mais il nous appartient de démontrer à quel point le secteur est prêt à prévenir de nouvelles contaminations. C'est là que l'outil CIRS, lancé fin août par Agoria, peut vous aider. La version 3 est disponible !


Agoria vous présente la troisième version de son outil CIRS (Covid Industry Risk Scan).

Pour rappel, le CIRS se constitue d'une checklist en ligne qui vous aide à prendre, de manière structurée, toutes les mesures obligatoires et/ou appropriées pour pouvoir travailler en toute sécurité dans votre entreprise même pendant cette importante épidémie de coronavirus. Vous pouvez utiliser cet outil pour vérifier si votre entreprise est déjà "coronaproof" mais aussi comme guide pour prendre rapidement des mesures de protection encore plus intelligentes.

Comment ça fonctionne ?

Dans l'outil CIRS, tant le contenu du guide générique que du guide de bonnes pratiques ont été traduitsen 124 questions concrètes qui, ensemble, permettent de dresser un tableau de la situation dans votre entreprise. La liste contient à la fois des questions qui constituent une obligation et un certain nombre de questions supplémentaires qui permettent à votre entreprise d’adopter une approche encore plus engagée.  

Sur la base de vos réponses, votre entreprise recevra un label et un score, allant du vert au rouge en passant par l’orange. Pour plus d'informations, nous vous renvoyons à notre article du 7 septembre : Travailler en sécurité à l'ère du covid-19, le nouvel outil d'Agoria pour vérifier si votre entreprise est 'coronaproof'.

Version 3

La nouvelle version 3 de l'outil, lancé le 10 novembre 2020, tient compte des mesures incluses dans l'arrêté ministériel du 1er novembre 2020 et de l'adaptation du guide générique (version 3 du 30 octobre 2020). 

Si vous avez des questions de fond, n'hésitez pas à contacter Geert De Prez (geert.deprez@agoria.be  ) ou Anje Van Vlierberghe (anje.vanvlierberghe@agoria.be  ).