Avec l’introduction en 2016 du RGPD (règlement général sur la protection des données), certaines entreprises se posent des questions en matière de marketing direct, que ce soit dans un contexte de B2B ou B2C. Si l’objectif de l’entreprise est d’attirer des clients potentiels via des moyens de communication divers, il n’est pas inutile de rappeler que tout individu peut à tout moment demander de ne plus être sollicité. La Chambre Contentieuse a sanctionné une organisation qui n’a pas respecté le droit d’opposition d’un client avec une amende de 1.000 EUR.

Désolé, cet article est réservé aux membres d'Agoria. Vous avez déjà reçu vos codes d'accès? Introduisez-les ici et poursuivez votre lecture.

Votre entreprise est membre d'Agoria? Demandez vos codes d'accès et accédez à tout le contenu de notre site. Remplissez le formulaire.
Votre entreprise n'est pas membre d'Agoria? Découvrez ici les nombreux avantages d'une affiliation à Agoria.